•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

William Émard 8e au concours général des mondiaux de gymnastique

Le gymnaste William Émard s'apprête à agripper une barre horizontale.

William Émard

Photo : Associated Press / Hiro Komae

Radio-Canada

Le Canadien William Émard a signé la 8e performance de la finale du concours général individuel des Championnats du monde de gymnastique artistique de Kitakyushu, remporté de peu par le Chinois Zhang Boheng, vendredi.

Émard a dominé la compétition aux anneaux et s'est également illustré au sol avec le troisième résultat, en route vers un top 10 à sa deuxième participation aux mondiaux. Il a enregistré un pointage cumulatif de 83,256.

Il s'agit de la meilleure performance d'un gymnaste canadien au concours général des Championnats du monde.

Ça fait un méchant bout que j’ai réussi un sans-faute aux six engins, et je l’ai fait en finale des Championnats du monde. Le timing est excellent. J’étais fatigué après les qualifications, mais j’ai bien géré mon énergie. Tout a bien été de A à Z, a indiqué Émard.

Les deux derniers jours de compétitions, samedi et dimanche, seront consacrés aux finales par agrès, féminines comme masculines. Le Québécois de 21 ans sera d'office aux anneaux et à la table de saut.

Je fais des sauts un peu plus simples, mais je les réalise très bien. Ce sont de beaux sauts, mais je pense que j’ai atteint le maximum de ce que je pouvais en tirer, a souligné Émard. Pour ce qui est des anneaux, de petits détails ici et là ont fait la différence lors des qualifications. Si je corrige quelques éléments, dont ma sortie, je peux peut-être m’en tirer avec un podium.

Zhang Boheng a été sacré champion du monde et a privé d'or le champion olympique en titre, le Japonais Daiki Hashimoto, devant son public.

Participant à son premier championnat international, Zhang a totalisé 87,981 points et a également obtenu le meilleur score dans trois des six agrès (sol, table de saut et barres parallèles). Il occupait le rôle de gymnaste réserviste aux Jeux de Tokyo.

Le gymnaste Zhang Boheng lève ses bras dans les airs.

Zhang Boheng occupait le rôle de gymnaste réserviste dans l'équipe chinoise aux Jeux olympiques de Tokyo.

Photo : Getty Images / Toru Hanai

Hashimoto a raté la première marche du podium par 17 millièmes de points (87,964), tandis que l'Ukrainien Illia Kovtun (84,899) a complété le trio de tête.

Plus jeune gymnaste, à 19 ans, à remporter le titre olympique au concours général, l'été dernier à Tokyo, Hashimoto a vu sa quête d'un doublé doré sur ses terres lui échapper d'extrême justesse.

En qualifications mardi et mercredi, le jeune gymnaste nippon avait, à l'inverse, légèrement devancé Zhang.

Les mondiaux sont inhabituellement organisés en année olympique, après avoir été reportés à cause de la crise sanitaire et abandonnés par Copenhague. Le champion du monde sortant au concours général, le Russe Nikita Nagornyy, brille par son absence.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Sportcom

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !