•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kotkaniemi et les Hurricanes ont le dernier mot face au Canadien

Il participe à l'échauffement au Centre Bell avec des joueurs du Canadien derrière lui.

Jesperi Kotkaniemi a renoué avec quelques-uns de ses anciens coéquipiers, jeudi soir à Montréal.

Photo : usa today sports / Eric Bolte

Radio-Canada

Le Canadien a multiplié les attaques en troisième période, mais sa remontée a été freinée net par un certain Jesperi Kotkanemi, qui a permis aux Hurricanes de quitter le Centre Bell avec une victoire de 4-1, jeudi soir.

Un but lors d'un jeu de puissance, un effort continu du début à la fin : des améliorations, il y en a eu quelques-unes, et des notables dans le camp montréalais, malgré la défaite.

Mais le cumul de ces petites améliorations n'aura pas été suffisant pour permettre au Tricolore de remporter une première victoire cette saison.

Après 17 tentatives ratées, Tyler Toffoli a mis fin à la disette de Montréal en supériorité numérique cette saison en acceptant une passe de Nick Suzuki avant de déjouer Frederik Andersen d'un tir vif. Jonathan Drouin a également amassé une mention d'aide sur la séquence en deuxième période.

Il s'agissait alors du premier but du Tricolore en presque 110 minutes d'action.

Mais avant que Toffoli ne parvienne à réduire l'écart, les visiteurs avaient d'abord pris l'avance 2-0 grâce à deux buts rapides en début de deuxième engagement.

Sebastian Aho a touché la cible en avantage numérique seulement 23 secondes après le début de la période. Puis, Andrei Svechnikov a doublé l'avance des siens moins de deux minutes plus tard.

La troupe de Dominique Ducharme n'a toutefois pas baissé les bras en troisième période et, menée par la fougue de Brendan Gallagher, elle a continué de prendre d'assaut la cage de la Caroline.

Le problème étant surtout que celle-ci a été brillamment protégée par le gardien danois, qui a frustré à plusieurs occasions les joueurs du CH. Josh Anderson et Jonathan Drouin ont notamment goûté à sa médecine alors qu'ils étaient en échappée.

Alors que les partisans du Canadien y croyaient toujours, un ancien joueur de l'organisation, Jesperi Kotkaniemi, est venu porter un coup dur en portant la marque à 3-1.

La pente devenait soudainement trop escarpée pour les Montréalais.

Les Hurricanes sont bons sur la transition, c'est une équipe qui profite de ce type de chances. Nous n'avons pas fait un million d'erreurs, mais ils nous ont fait payer, a souligné l'entraîneur-chef du Canadien.

Le Finlandais a par ailleurs été copieusement hué par la foule tout au long du match. Il a quand même eu le dernier mot, terminant sa soirée de travail avec un but, trois mises en échec et trois lancers. Surtout, il a permis à son club de rester invaincu cette saison.

Entendre les huées chaque fois que j'embarquais sur la patinoire m'a donné un peu plus d'énergie. Je me suis amusé, a-t-il déclaré.

Des partisans montrent une affiche indiquant que Kotkaniemi est une perte d'argent au principal intéressé pendant la période d'échauffement.

Les partisans montréalais ont fait connaître leurs états d'âme à Kotkaniemi, jeudi au Centre Bell.

Photo : The Canadian Press / Paul Chiasson

Son compagnon de trio Sebastian Aho a confirmé la victoire des siens en inscrivant son deuxième but du match dans un filet désert.

Statistiques : 

  • Tirs : CAR 33 MTL 28
  • Mises en jeu remportées : CAR 55 % MTL 45 %
  • Mises en échec : CAR 21 MTL 21
  • Minutes de pénalité : CAR 12 MTL 4

Le Tricolore encaisse un cinquième revers de suite, et demeure en panne sèche offensivement. L'équipe n'a jamais marqué plus d'un but dans la même rencontre depuis le début du calendrier régulier.

Nous avons fait plusieurs bonnes choses, même si le résultat n'est pas en notre faveur. Nous avons obtenu des occasions autour du filet, mais la rondelle n'est pas rentrée dans l'objectif. Nous devons trouver un moyen de passer à travers cette séquence, a indiqué pour sa part Anderson, qui a décoché quatre tirs pendant le duel.

Face aux Hurricanes, le Bleu-blanc-rouge a fait bouger les cordages à deux reprises, mais le but de Brendan Gallagher en première période a été refusé. Les officiels ont jugé que le no 11 avait commis de l'obstruction sur le portier adverse.

Il faut continuer à y aller [devant le filet] et ça va rentrer, a dit Ducharme. Nous avons eu deux échappées, un poteau de Christian Dvorak et plusieurs chances près du filet.

« En première période, nous avons manqué le filet trop souvent. Nous avons marqué un but qui a été refusé. Mais il faut continuer et nous allons marquer plus de buts que ça, c'est certain. »

— Une citation de  Dominique Ducharme

Jake Allen s'est illustré à deux occasions devant la cage montréalaise. Il a d'abord repoussé Derek Stepan, qui a profité de la fin de sa pénalité pour s'échapper seul devant lui. Quelques instants plus tard, il a frustré Kotkaniemi qui a décoché un bon tir de l'enclave.

Paquette et Brooks laissés de côté

Les attaquants Jake Evans et Mathieu Perreault étaient de retour dans la formation tricolore.

Evans avait raté le match de mardi face aux Sharks de San José en raison d'une blessure. Perreault avait simplement été rayé de la formation de Dominique Ducharme.

Contre le club de Raleigh, ce sont Cédric Paquette et Adams Brooks qui ont été laissés de côté.

Perreault se retrouvait au centre de Tyler Toffoli et de Cole Caufield, tandis qu'Evans pilotait le quatrième trio, entouré d'Artturi Lehkonen et de Joel Armia.

Perreault a été employé pendant un peu plus de 12 minutes par son entraîneur, jeudi soir.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !