•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grâce à un but de Camacho, le CF Montréal arrache un match nul de 1-1 à Orlando

Des joueurs de soccer célèbrent

Rudy Camacho, KiKi Struna et Djordje Mihailovic célèbrent le but du CF Montréal contre Orlando.

Photo : AP / John Raoux

La Presse canadienne
|

Le CF Montréal a entamé sur une note somme toute positive une séquence de 4 matchs en 11 jours à l'étranger en soutirant un match nul de 1-1 contre Orlando City, mercredi soir à l'Exploria Stadium.

C'est un but du défenseur Rudy Camacho, à la 51e minute, lors d'une phase de jeu arrêté qui a procuré cet important point aux hommes de Wilfried Nancy.

Chris Mueller a inscrit le but de l'Orlando City dans les derniers instants de la première mi-temps.

Mais quelque 25 minutes après son but, Camacho a préservé l'égalité en se laissant glisser et en étirant la jambe droite pour bloquer un tir de Ruan qui semblait destiné à faire bouger les cordages.

Tout juste avant, Camacho avait été surpris et battu par une incursion de Daryl Dike dans la surface de réparation qui avait forcé le gardien James Pantemis à intervenir en sortant de son filet, plaçant ce dernier hors-jeu.

Les deux, a répondu Camacho lorsqu'il s'est fait demander laquelle de ces deux actions, entre son but et son arrêt, lui procurait le plus de fierté.

C'est clair que le but, ça fait du bien. Mais après, celui que je sauve, je me fais avoir aussi sur l'action, mais je me rattrape bien. Le but, il fait du bien quand on perd et que l'on est dans la course pour les séries. Ça fait du bien, c'est sûr. Je suis content.

Nancy a d'ailleurs eu de bons mots pour son défenseur vétéran qui connaît une saison de qualité.

Il a fait de très bons matchs, Rudy. Il est bon cette année. Rudy nous apporte sa sérénité avec le ballon, dans un premier temps, pour être premier relanceur, surtout que je lui demande des choses qui ne sont pas faciles. Et il est capable de bien le faire pour amorcer les premières attaques, a précisé Nancy.

Après, dans un deuxième temps, il nous apporte aussi son leadership derrière car c'est lui qui guide les autres joueurs autour de lui pour essayer de remonter le bloc le plus haut possible. Je suis content pour Rudy, il a déjà fait de gros matchs. La seule différence aujourd'hui, c'est qu'il a marqué ce but.

Avec ce point au classement, combiné à la défaite de D.C. United face au Revolution de la Nouvelle-Angleterre, le CF Montréal (11-10-9) occupe le 6e rang avec 42 points.

La rencontre de mercredi marquait le retour dans la formation du défenseur Kiki Struna, employé dans un premier match depuis le 27 août. La présence de Struna a permis de combler l'absence de Joel Waterman, suspendu à cause d'une accumulation de cartons jaunes.

Par ailleurs, le CF Montréal était de nouveau privé des services de l'attaquant Romell Quioto et des milieux de terrain Victor Wanyama et Lassi Lappalainen, tous trois blessés.

Les joueurs montréalais s'entraîneront à Orlando jeudi et vendredi avant de rentrer au Canada pour affronter le Toronto FC, déjà exclu des prochaines séries, samedi au BMO Field.

Défensive débordée

Lundi, Wilfried Nancy avait averti qu'Orlando City voudrait venger l'échec du 15 septembre dernier, et les joueurs de la formation floridienne ont fait passer l'entraîneur-chef du CF Montréal pour un devin.

Même si le temps de possession du ballon a légèrement favorisé le CF Montréal pendant cette première demie (51 % contre 49 %), les locaux ont eu l'avantage du jeu de la première à la dernière minute, au point de tenter huit tirs vers le filet de James Pantemis, contre aucun pour la formation montréalaise.

On venait à peine d'entamer la 16e minute de jeu qu'Orlando comptait déjà cinq coups de pied de coin. Une ligne défensive vaillante, particulièrement Camacho, et des tirs imprécis ont permis au CF Montréal de rester à égalité 0-0.

Cette impasse a été rompue pendant la 45e minute de jeu quand une passe transversale de Ruan a trouvé Mueller complètement seul du côté gauche, dans la surface de réparation.

Mueller n'a eu aucune difficulté à botter le ballon dans la partie supérieure d'un filet grand ouvert sur ce qui aura été le seul tir cadré de la demie, de part et d'autre.

Bandeau consultez Tellement soccer

Le CF Montréal a nettement mieux entamé la deuxième demie, et il est venu extrêmement près d'égaler le score à la 48e minute.

Inséré à la place de Matko Miljevic à la reprise, Sunusi Ibrahim s'est littéralement fait voler un but par Pedro Gallese, qui a étendu le bras gauche pour bloquer le ballon, à la suite d'un centre de qualité de Mathieu Choinière.

Trois minutes plus tard, Gallese n'a rien pu faire sur la tête de Camacho à la suite d'un coup de pied de coin de Djordje Mihailovic qui, du coup, récoltait une 15e aide décisive en 2021.

Les locaux sont redevenus plus menaçants lors du dernier quart d'heure de jeu et Pantemis a dû se montrer alerte pour stopper une incursion du dangereux Daryl Dike à la 76e minute.

On s'attendait à une grosse pression de leur part, c'était annoncé au niveau des joueurs, a analysé Nancy après le match.

Chapeau aux gars. J'ai regardé ma montre à un moment, on était à 25 minutes et on prenait des rafales, on n'arrivait pas à casser un peu leur dynamique. En deuxième mi-temps, ils sont sortis grands. Bon match nul, a-t-il ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !