•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue des champions : Un doublé de Messi place le PSG à la porte de la phase éliminatoire

La vedette du PSG, ballon sous le bras, court vers le milieu du terrain pour reprendre l'action, alors qu'un adversaire se tord de douleur.

Lionel Messi a marqué deux fois contre Leipzig en Ligue des champions.

Photo : Associated Press / Francois Mori

Agence France-Presse

Liverpool, vainqueur de l'Atlético Madrid (3-2), et l'Ajax Amsterdam, qui a étrillé Dortmund (4-0), ont poursuivi leur sans-faute mardi lors de la 3e journée de la Ligue des champions, alors que le Paris SG a été sauvé par son duo Mbappé-Messi contre Leipzig (3-2).

Signé Kylian Mbappé et Lionel Messi: le duo offensif parisien, privé de Neymar blessé, a sauvé le PSG en renversant la situation alors que le club allemand menait 2-1 au Parc des Princes.

Dans un match mal maîtrisé par Paris, Mbappé et Messi ont transformé le plomb en or avec un but (9e), une passe décisive et un penalty provoqué pour le premier, et un doublé (67e, 74 s.p.) pour le second.

De quoi effacer les buts d'André Silva (28e) et Nordi Mukiele (57e) : voilà le PSG (1er, 7 pts) bien parti pour se qualifier pour les huitièmes, malgré un ultime penalty raté dans les dernières secondes par Mbappé (90e+5).

Dans l'autre rencontre du groupe, Manchester City a rebondi après sa sortie de route au Parc des Princes fin septembre (2-0): les Citizens (6 pts) n'ont pas fait de détail sur la pelouse du Club Bruges (5-1) et talonnent Paris en tête du groupe.

Match fou au stade Metropolitano! Entre l'Atlético Madrid et Liverpool, c'est finalement les Reds qui ont triomphé (3-2) alors que les Colchoneros, menés 2-0, étaient parvenus à revenir à 2-2 grâce à un doublé d'Antoine Griezmann (20e, 34e).

Mais l'attaquant international français a ensuite reçu un carton rouge direct (52e) pour avoir haussé ses crampons au niveau du visage d'un adversaire, sonné sur le coup.

Liverpool, qui avait gagné la C1 2019 dans ce même stade Metropolitano de Madrid, l'a ensuite emporté sur un penalty transformé par Mohamed Salah (78e), déjà buteur en début de match (8e).

Carton plein donc pour l'équipe de Jürgen Klopp (9 pts), proche de la qualification, tandis que l'Atlético (4 pts) va devoir batailler sous la pression du FC Porto (4 pts), tombeur 1-0 d'un AC Milan (0 pt) décevant pour son retour en C1 après une longue absence.

Trois matches et trois succès pour l'Ajax Amsterdam (9 pts), qui n'a fait qu'une bouchée du Borussia Dortmund (6 pts) dans ce qu'on présentait pourtant comme la finale du groupe C.

Mais le club néerlandais a frappé à quatre reprises (4-0), dont un nouveau but (le 6e en C1 cette saison) de l'attaquant franco-ivoirien Sébastien Haller, alors qu'Erling Haaland, le géant du BVB, restait muet. Et voilà l'Ajax très proche de retrouver les huitièmes de finale de Ligue des champions, trois saisons après avoir atteint les demi-finales en 2019.

Dans l'autre rencontre, qui opposait les deux perdants des deux premières journées, c'est le Sporting Portugal qui s'est relancé 4-1 sur le terrain de Besiktas.

Le Real Madrid va mieux, et c'est de bon augure avant le clasico de Liga dimanche à Barcelone: l'équipe de Carlo Ancelotti, surprise par le modeste Sheriff Tiraspol fin septembre (2-1), a réparé les dégâts aux dépens du Shakhtar Donetsk (4-0).

Après un but de l'Ukrainien Serhiy Kryvtsov contre son camp (38e), le Real a déroulé grâce à un doublé supersonique de Vinicus (51e, 56e) puis des buts de Rodrygo (65e) et Karim Benzema (90e+1), toujours en grande forme sur le plan sportif alors qu'il doit comparaître mercredi devant la justice française dans l'affaire dite de la sextape.

Le géant madrilène (6 pts) revient à égalité avec le Sheriff en tête du groupe D car le petit club basé en Transdniestrie, un territoire séparatiste moldave, a vu son début de saison canon s'interrompre sur la pelouse de l'Inter Milan (3-1).

Le Sheriff a cru à un nouvel exploit quand le Luxembourgeois Sébastien Thil, héros face au Real, a marqué à nouveau d'un coup franc direct (52e) pour répondre à Edin Dzeko (34e). Mais Arturo Vidal (58e) puis Stefan De Vrij (67e) ont douché les espoirs de Tiraspol, permettant à l'Inter (4 pts) de se relancer dans le sillage du duo de tête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !