•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trevor Harris se dit prêt, peu importe le rôle qui lui est réservé

Trevor Harris lance le ballon.

Trevor Harris

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

À 35 ans, le quart nouvellement acquis par les Alouettes Trevor Harris se considère au sommet de son art, mais se dit prêt à assumer le rôle qu’on lui confiera.

Peu importe le rôle, je vais y mettre 100 %. Si c’est sur le terrain, ce sera ça. Si c’est comme réserviste pour aider Matt ou autre chose, je serai ici à faire de mon mieux et à utiliser l’expérience acquise lors de mes années dans la Ligue.

Laissé de côté par les Elks d’Edmonton au profit du jeune Taylor Cornelius, Harris croit avoir encore beaucoup de bon football à donner.

Je crois que je suis à l’apogée de ma carrière, tant physiquement que mentalement. Il suffit qu’une équipe croie en moi et m’offre la bonne opportunité.

Je crois que j’ai encore un bon 5 ans devant moi. Je le crois vraiment.

Trevor Harris a gagné deux matchs éliminatoires avec des performances exceptionnelles au cours des deux dernières saisons.

En 2019, il a dépecé la défense montréalaise en demi-finale de l’Est en réussissant 36 passes sur 39 pour un total de 421 verges. Il a notamment connu une séquence de 22 passes réussies en première demie.

En 2018, il avait livré une performance encore plus étincelante contre Hamilton avec 29 passes complétées sur 32, dont 6 pour des touchés.

Une démotion rapide

Il n’y a pas si longtemps, lors du match de la fête du Travail, Trevor Harris a mené les Eskimos à une spectaculaire victoire de 32-20 contre les Stampeders de Calgary avec 398 verges de passe et 4 touchés.

Par la suite, il a connu deux matchs plutôt ordinaires avant de devoir s’absenter, ennuyé par les séquelles d’une blessure au cou.

Quand il a reçu l’accord des médecins pour revenir au jeu, l’entraîneur-chef Jaime Elizondo lui a préféré Taylor Cornelius.

Quelques jours plus tard, Trevor Harris se retrouve à Montréal, où les Alouettes se retrouvaient sans quart expérimenté après la blessure à Vernon Adams.

Vacciné?

La situation vaccinale de Trevor Harris a fait beaucoup jaser à Edmonton où l’équipe avait le plus faible taux de vaccination et a connu une éclosion en début de saison.

Questionné à ce sujet, il n’a pas dit clairement qu’il était vacciné, mais il l’a laissé entendre.

J’attendais des nouvelles d’une exemption médicale et je n’en ai pas reçu. Durant la semaine de congé, je suis allé aux États-Unis et j’ai fait ce que je devais faire pour être disponible pour mes coéquipiers, mes entraîneurs et mon organisation. Je vais pouvoir jouer n’importe quel match, peu importe où il est disputé.

S’il y a encore des rumeurs, c’est faux. Je serai disponible pour n’importe quel match.

Harris a ajouté des indices quand on lui a demandé s’il devrait conduire jusqu'à Hamilton pour aller au match de la Coupe Grey, puisque les gens devront être adéquatement vaccinés pour prendre l’avion à compter des prochaines semaines.

Je n’ai jamais dit que je n’étais pas vacciné, a-t-il répondu avec un sourire en coin.

Harris s’est ensuite dit enthousiaste de travailler avec le dynamique groupe de receveurs des Alouettes.

Super excité d’être ici et espérons que nous allons tous grimper dans cet avion pour Hamilton le 12 décembre. Je serai excité de prendre l’avion avec ces gars, c’est le but. Mais, nous devons prendre une semaine à la fois, comme s’il voulait ajouter un détail pour montrer que la vaccination ne posait pas de problème.

Jake Wieneke et David Ménard honorés

Les joueurs des Alouettes ont raflé deux des trois titres de joueurs de la semaine dans la Ligue canadienne.

Le joueur de ligne défensive, David Ménard, et le receveur de passes, Jake Wieneke, ont été nommés parmi les trois étoiles avec le botteur Rene Paredes des Stampeders.

Ménard a réussi deux des dix sacs de l'escadron montréalais dans le travail de destruction massive réalisé par les Alouettes à Ottawa. Ménard aussi provoqué un échappé et a du même coup égalé son sommet personnel avec six plaqués du quart en une saison.

Wieneke a marqué un touché dans un 4e match d'affilée, en plus d'amasser 114 verges de passes, un sommet dans la LCF cette semaine,

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !