•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 6e femme arbitre dans la NBA

Adam Silver déclare par ailleurs que 96% des joueurs sont vaccinés

L'arbitre écoute l'argument de l'entraîneur Tom Thibodeau, des Knicks de New York.

Danielle Scott a été promue comme arbitre à temps plein dans la NBA, après avoir couvert des matchs la saison dernière.

Photo : Associated Press / Carlos Osorio

Associated Press

Danielle Scott a été promue sur la liste des arbitres à temps plein de la NBA. Elle devient la sixième femme du personnel actuel, rejoignant Lauren Holtkamp-Sterling, Ashley Moyer-Gleich, Simone Jelks, Natalie Sago et Jenna Schroeder.

C'est un sommet pour le nombre d'arbitres féminines dans la NBA et Scott a dit qu'elle espère que la notion d'arbitres féminines dans la ligue ne semble plus inhabituelle.

Je pense qu'ils nous ont acceptées, a mentionné Scott. Je pense que si nous n'y sommes pas encore, nous sommes très, très près de l'être.

Scott a passé quatre saisons à officier dans la G League avant cette promotion. Les deux autres recrues à temps plein annoncées lundi, John Conley et Brandon Schwab, viennent également de la G League. Ils ont tous travaillé entre 20 et 26 matchs en tant qu'arbitres non membres du personnel la saison dernière.

Conley a arbitré dans la G League pendant sept saisons, Schwab pendant cinq et, comme Scott, ils ont également travaillé lors de matchs de la WNBA cette saison.

Cela poursuit notre réflexion sur à quoi ressemblent les bons arbitres?, a déclaré Monty McCutchen, vice-président senior de la NBA et responsable du développement et de la formation des arbitres. Ils ressemblent à tous ceux que vous voyez dans la rue. Ils ressemblent à des hommes, ils ressemblent à des femmes, ils ressemblent à des gens de cultures différentes. Il y a à la fois diversité et inclusion dans nos embauches.

Scott, qui est Noire, a déjà vu l'impact qu'elle peut avoir.

Elle officiait un match de la G League en Californie lorsqu'un homme l'a approchée à la mi-temps et lui a demandé de prendre une photo d'après-match avec ses trois filles. Les jeunes filles noires étaient ravies quand elle a accepté.

La représentation compte, a déclaré Scott. J'ai pris la photo avec elles et elles m'ont posé toutes sortes de questions, donc c'était vraiment gratifiant. Parfois, avec le travail, le stress, le quotidien, vous ne réalisez pas l'impact que vous avez. Et juste à ce moment-là, c'était vraiment génial pour moi et cela m'a fait réaliser:'Wow, les gens m'observent!

À lire aussi :

Environ 96% des joueurs de la NBA sont vaccinés

Par ailleurs, quelque 96% des joueurs de NBA sont désormais vaccinés contre la COVID-19, a déclaré lundi le commissaire de la ligue Adam Silver.

Environ 96% de nos joueurs sont vaccinés et ce nombre devrait encore augmenter une fois que la saison aura commencé, a dit Silver à la presse.

Le débat autour de la vaccination a entraîné un conflit entre la ligue et certains joueurs en marge de la reprise de la NBA, allant jusqu'à la mise à l'écart de la vedette des Nets de Brooklyn Kyrie Irving en raison de son refus de se faire vacciner.

J'espère que Kyrie, malgré ses opinions sur le vaccin, décidera de se faire vacciner, parce que j'aimerais vraiment le voir jouer au basket cette saison, et j'aimerais que les Nets aient tous leurs joueurs sur les parquets, a réagi Silver.

Kyrie Irving

Kyrie Irving

Photo : Getty Images / Sarah Stier

Obliger les joueurs à se faire injecter le vaccin, la ligue y a fortement pensé. Mais elle s'est heurtée au refus catégorique du syndicat des joueurs (NBPA), dont Irving est un des vice-présidents.

Alors, elle a mis en place des protocoles sanitaires pour la saison qui vient, très contraignants pour les joueurs non vaccinés, qui vont de tests quotidiens aux repas en solitaire, en passant par des possibilités de sorties et des interactions très limitées avec l'extérieur.

J'aurais préféré que le syndicat des joueurs approuve l'obligation vaccinale, a déclaré Silver. Cela aurait été mieux pour tout le monde que chaque joueur soit vacciné.

Avec l'Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !