•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La drogue aurait joué un rôle dans le décès de Jimmy Hayes

Selon son père, Jimmy Hayes était aussi dépendant aux comprimés antidouleur.

Il contrôle le disque alors qu'il jouait pour les Devils.

Jimmy Hayes a récolté 149 points lors de sa carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Photo : usa today sports / Sergei Belski

Radio-Canada

Des traces de fentanyl et de cocaïne auraient été retrouvées dans le corps du hockeyeur Jimmy Hayes, décédé en août dernier.

La famille a confié au Boston Globe que ces drogues auraient contribué au décès de l'ancien joueur des Devils du New Jersey et des Bruins de Boston.

Le père et l'ancienne conjointe du défunt ont partagé ces informations vendredi au journal américain, deux mois après la tragédie. Hayes a été retrouvé sans vie le 23 août dernier, chez lui. Une autopsie a été pratiquée deux jours après.

Un collant affichant un trèfle, dans lequel se trouve le numéro 10, avec l'inscription Jimmy.

Vendredi, lors du match entre les Blackhawks et les Devils, les joueurs ont porté un collant sur leur casque en hommage au défunt.

Photo : Gracieuseté : Devils du New Jersey

Kristen Hayes, son ex-conjointe, s'est dite secouée par les conclusions de l'autopsie, qui auraient été dévoilées à la famille vendredi dernier seulement. J'étais sous le choc. J'étais certaine qu'il n'y avait aucun lien avec la drogue. Je croyais qu'il s'agissait d'un malaise cardiaque, ou quelque chose qui n'avait pas de lien avec la drogue.

Elle affirme que son ex-conjoint n'a jamais montré de signes de détresse devant elle quant à un possible problème de dépendance ou de surconsommation.

Le père, Kevin Hayes, a déclaré à la chaîne de télévision Boston 25 News que son fils prenait des médicaments antidouleur puissants, et qu'il était dépendant à ceux-ci depuis une bonne période.

Il y a 16 ou 17 mois, j'ai observé un changement dans le comportement de Jimmy, a révélé le père au journaliste Dan Shaughnessy, dimanche. Je lui avais alors dit ''Je pense qu'il y a peut-être un problème avec ces pilules.'' Il traînait une blessure depuis un moment, et une fois qu'il a commencé à en consommer, il était devenu difficile d'arrêter.

L'agent de joueurs Allan Walsh, qui représente plusieurs professionnels de la Ligue nationale de hockey, a réagi à la nouvelle. Il a affirmé sur son compte Twitter qu'il existait un furieux problème dans le sport, et que l'inaction de la direction dans ce dossier entraînait des conséquences graves.

Hayes, mort à l'âge de 31 ans, a joué 334 matchs dans la Ligue nationale de hockey. Il a récolté 54 buts et 55 mentions d'aide. Il a été un choix de 2e tour des Maple Leafs de Toronto (60e au total) en 2008.

Il a porté les couleurs des Devils du New Jersey, des Bruins de Boston, des Blackhawks de Chicago et des Panthers de la Floride. Il a aussi représenté l'équipe américaine sur la scène internationale à quelques occasions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !