•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Jaguars mettent fin à leur série noire de 20 défaites

Des joueurs de football célèbrent après leur victoire.

La série de défaites des Jaguars est maintenant terminée

Photo : Reuters / MATTHEW CHILDS

La Presse canadienne

Le botteur des Jags Matthew Wright a effectué un placement de 53 verges sur le dernier jeu du match contre les Dolphins de Miami à Londres pour procurer une victoire de 23-20 aux siens, dimanche, mettant du même coup un terme à la deuxième plus longue série d'insuccès de l'histoire de la NFL.

Seuls les Buccaneers de Tampa Bay ont fait pire que les 20 défaites des Jaguars, avec une séquence de 26 revers entre 1976 et 1977.

Wright avait créé l'égalité 20-20 un peu plus tôt au quatrième quart avec un botté de 54 verges, et il avait aussi réussi une tentative de placement de 40 verges au premier quart.

Les Jaguars (1-5) avaient entamé la rencontre à titre de seule équipe de l'ère moderne à ne pas avoir réussi le moindre placement au cours de ses cinq premiers matchs de la saison.

La seule victoire des Jaguars l'an dernier était survenue lors du tout premier match de la saison, contre les Colts d'Indianapolis.

Les Ravens corrigent les Chargers

Lamar Jackson a récolté 167 verges par la voie des airs et complété une passe de touché, et les Ravens de Baltimore ont frustré le quart Justin Herbert et les Chargers de Los Angeles, en route vers une écrasante victoire de 34-6 dimanche après-midi.

Une semaine après avoir amassé 47 points dans un gain contre les Browns de Cleveland, les Chargers (4-2) n'ont rien généré lors de leurs cinq premières séries à l'attaque. Ils ont été limités à moins de 16 points pour seulement la deuxième fois depuis qu'ils ont réclamé Herbert au repêchage avant la saison 2020.

Les Ravens ont totalement contrôlé ce duel mettant aux prises deux équipes en tête de leur section. Chacun des trois vétérans demis offensifs des Ravens (Latavius Murray, Le'Veon Bell et Devonta Freeman) a marqué un touché.

Jackson a complété 19 de ses 27 passes, avec deux interceptions. Herbert a terminé le match avec 22 passes réussies en 39 tentatives. Il a lancé une passe de touché et a été victime d'une interception.

Dans une confrontation entre ces deux quarts talentueux, les Ravens l'ont emporté grâce à un effort collectif.

J'ai le sentiment que nous pouvons attaquer nos rivaux de diverses manières, c'est certain, a déclaré l'entraîneur-chef des Ravens, John Harbaugh.

Ils ont donné le ton lors de leur première série à l'attaque, franchissant 90 verges en 12 jeux et en six minutes 39 secondes. Ils ont pris l'avance grâce à une course de 14 verges de Murray.

Il célèbre.

Lamar Jackson a eu le dessus dans le duel de quarts-arrières.

Photo : Getty Images / Patrick Smith

Les Chargers ont entamé le match avec la pire défensive au sol dans la NFL et les Ravens l'ont exploitée, avec des gains de 187 verges par la course, une semaine après que leur séquence de 43 matchs d'affilée avec au moins 100 verges au sol –  ce qui avait égalisé un record de la ligue – eut été interrompue.

Une course de deux verges de Bell tôt au deuxième quart a procuré aux Ravens une avance de 14-0.

Les Chargers ont été forcés de botter lors de leurs trois premières possessions du ballon. À la quatrième, ils ont été incapables de convertir un quatrième essai et à la cinquième, Herbert a été victime d'une première interception depuis la deuxième semaine d'activités.

Les Ravens ont été les premiers à déployer leur attaque en deuxième demie et après un long retour de botté de reprise, ils ont franchi 52 verges en 12 jeux. Au passage, ils ont écoulé près de la moitié du chronomètre au troisième quart pour se donner une avance de 24-6 sur une passe de neuf verges de Jackson à Mark Andrews.

L'approche méthodique des Ravens a mené à une importante différence dans le temps de possession du ballon. Les Ravens ont gardé le ballon pendant un peu plus de 38 minutes.

C'est une équipe avec une très bonne attaque terrestre, a reconnu l'entraîneur-chef des Chargers, Brandon Staley. J'ai eu l'impression que, par moments, nous avons bien joué et à d'autres, que nous avons été inégaux.

Freeman a marqué le dernier majeur du match sur une course de neuf verges au début du quatrième quart.

Les Texans s'enlisent davantage face au Colts

Carson Wentz a lancé deux passes de touché, Jonathan Taylor en a inscrit deux au sol et la défensive des Colts d'Indianapolis a tenu le coup en deuxième demie, en route vers une victoire de 31-3 face aux Texans de Houston.

Les Colts ont rebondi, une semaine après un gênant effondrement au quatrième quart face à Baltimore, et ils ont obtenu une deuxième victoire en trois semaines.

Les Colts pourraient s'approcher à un match du premier rang de la Division sud de l'Association américaine si les Bills de Buffalo battent les Titans du Tennessee lundi.

Les Texans ont perdu cinq matchs de suite et six de leurs sept derniers face aux Colts.

Le secondeur étoile Darius Leonard, des Colts, a intercepté une passe du quart recrue David Mills lors du premier jeu du troisième quart. Deux jeux plus tard, Wentz complétait une passe de touché de 28 verges à Mo Alie-Cox pour porter le score 17-3.

Taylor a entamé la série suivante des Colts à l'attaque avec un sprint de 83 verges. Il a couronné cette série avec une course de quatre verges pour un touché, qui procurait aux Colts une avance de 24-3.

Taylor a marqué son deuxième majeur de l'après-midi avec un peu moins de cinq minutes à jouer, à la suite d'une course de 11 verges. Il a complété le match avec 14 courses pour des gains de 145 verges.

Les Panthers forcent la tenue d'une prolongation mais s'inclinent

Kirk Cousins a conjugué ses efforts à K.J Osborn pour un majeur de 27 verges en prolongation et les Vikings du Minnesota ont triomphé 34-28 contre les Panthers de la Caroline.

Cousins a récolté 373 verges et trois passes de touché contre la meilleure défensive de la ligue contre le jeu aérien. Dalvin Cook a ajouté 140 verges au sol et un majeur pour les Vikings. Adam Thielen a capté 11 ballons pour des gains de 126 verges et un touché.

Les Vikings (3-3) n'avaient pas inscrit un touché en deuxième demie à leurs quatre derniers matchs, mais Cook a mis fin à la séquence grâce à une course de 16 verges pour un majeur. Cousins a permis à son équipe d'accentuer son avance en lançant une passe de touché de cinq verges à Thielen.

Deux placements ratés de Greg Joseph ont toutefois permis aux Panthers (3-3) de rester dans le coup.

Sam Darnold a complété 17 de ses 41 passes pour des gains de 207 verges. Il a lancé une passe de touché et commis deux revirements, mais il a presque réussi à concrétiser la remontée des Panthers.

Après un placement raté de 50 verges de Joseph, Zane Gonzalez a réussi un court placement pour réduire l'écart à huit points. Les Panthers ont survécu à un quatrième essai et 10 verges à franchir et Darnold a rejoint Robby Anderson pour porter le pointage à 28-26. Tommy Tremble a ensuite réussi le converti de deux points pour créer l'égalité.

Aaron Rodgers se met en marche à temps

Aaron Rodgers a lancé deux passes de touché et il a ajouté un majeur au sol, permettant aux Packers de Green Bay de vaincre les Bears de Chicago 24-14.

Les Packers (5-1) ont battu les Bears (3-3) pour une 20e fois lors des 23 derniers matchs, si on ajoute les affrontements en séries. La formation de Green Bay montre également un dossier de 22-5 quand Rodgers est le partant contre eux.

Rodgers a effacé un lent début de journée en lançant une passe de touché d'une verge à Allen Lazard, au deuxième quart. Il a ensuite rejoint Aaron Jones pour un majeur de 12 verges qui a porté le pointage à 17-7.

Rodgers a mis le match hors de portée des Bears après que la recrue Justin Fields eut lancé une passe de touché de cinq verges à Darnell Mooney. Le quart des Packers a couronné une poussée offensive de 75 verges en franchissant lui-même la ligne des buts.

Le receveur Davante Adams a capté quatre passes de Rodgers pour des gains de 89 verges. Jones a parcouru 76 verges au sol et il a saisi quatre ballons pour des gains de 34 verges pour les Packers.

Fields, le 11e choix du dernier repêchage, a réussi 16 de ses 27 passes pour des gains de 174 verges, avec un touché et une interception.

Autres résultats de la journée :

  • Bengals 34 - Lions 11
  • Rams 38 - Giants 11
  • Chiefs 31 - Équipe de Washington 13
  • Cardinals 37 - Browns 14
  • Cowboys 35 - Patriots 29
  • Raiders 34 - Broncos 24
  • Steelers 23 - Seahawks 20 (prolongation)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !