•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien reconnaîtra les terres non cédées autochtones

Le Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or a offert conseils et soutien à cette initiative.

Un avant-match du Canadien au Centre Bell.

Le Canadien présentera un message de reconnaissance territoriale avant chaque match à domicile cette saison.

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada

Le Tricolore présentera un message de reconnaissance territoriale avant chaque match à domicile cette saison, en l'honneur des « contributions passées, présentes et futures des peuples autochtones ».

Dans un communiqué, le Canadien indique souhaiter reconnaître les Kanien'keha:ka, également connus comme la nation Mohawk, pour leur hospitalité sur le territoire traditionnel non cédé où se trouve le Centre Bell.

Cette reconnaissance se veut une marque d'hommage et de respect, deux éléments indispensables à l'établissement de relations saines et réciproques avec les populations autochtones et à la poursuite du processus de réconciliation.

L'organisation espère ainsi inspirer d'autres à prendre action pour soutenir les communautés autochtones, et précise avoir reçu conseils et soutien de la part du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or dans la mise en place de cette initiative.

Concrètement, elle prévoit la lecture de cet énoncé par l'annonceur Michel Lacroix en début de saison, lors du premier match à domicile du Tricolore :

« Les Canadiens de Montréal souhaitent reconnaître les Kanien'keha:ka, également connus comme la nation Mohawk, pour leur hospitalité sur le territoire traditionnel et non cédé où nous sommes réunis aujourd'hui. Tiohtiá:ke / Montréal est historiquement connu comme un lieu de rassemblement pour les Premières Nations. Aujourd'hui, Montréal accueille une population diversifiée d'Autochtones et d'autres peuples. C'est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons les relations actuelles que nous entretenons avec les Autochtones et les autres peuples de la communauté où nous avons le privilège de jouer depuis plus de 100 ans. »

— Une citation de  L'énoncé de reconnaissance du Canadien de Montréal

L'équipe présentera aussi un message de reconnaissance territoriale avant chaque match à domicile.

Cette pratique a déjà été adoptée par d'autres clubs de la Ligue nationale de hockey, comme les Sénateurs d'Ottawa.

Le Canadien a aussi indiqué qu'il s'agit là de la première de plusieurs initiatives qui seront dévoilées tout au long de l'année pour reconnaître, honorer et soutenir les Premières Nations et les communautés autochtones locales.

Le gardien de but est concentré pendant les hymnes nationaux.

Carey Price

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

On prévoit notamment une cérémonie d'avant-match plus formelle plus tard dans la saison, qui coïncidera avec le retour au jeu de Carey Price, à l'écart du groupe après avoir fait appel au programme d'aide de la LNH. Aucune date n'a été annoncée pour cette cérémonie ni pour le retour au jeu du gardien de but.

Natif d'Anahim Lake, en Colombie-Britannique, Price a des liens étroits avec ses racines autochtones, et le CH tient à ce qu'il soit présent à cet événement formel.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !