•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Une des pires formes de manque de respect »

Richie Laryea confirme qu'un joueur du Panama a craché dans sa direction.

Le défenseur du Canada est retenu par son coéquipier Alphonso Davies et des joueurs du Panama, frustré par un incident sur le terrain.

Richie Laryea est convaincu qu'un joueur du Panama a tenté de lui cracher dessus, dans les derniers instants du match de mercredi à Toronto.

Photo : Getty Images / Vaughn Ridley

La Presse canadienne

Richie Laryea qualifie ce geste « d'une des pires formes de manque de respect ».

L'arrière canadien faisait référence au fait de cracher sur quelqu'un. De la même façon qu'il a été ciblé par un joueur du Panama, dans les dernières minutes de la victoire de 4-1 du Canada lors des qualifications de la Coupe du monde de soccer masculin, mercredi.

Laryea a stoppé le jeu à la 89e minute alors qu'il tentait d'effectuer une touche près de la ligne du centre, du côté est du BMO Field. Quelques instants plus tôt, l'ailier panaméen Edgar Barcenas a récupéré le ballon et l'a lancé à Laryea avant de reculer.

Laryea a soudainement laissé tomber le ballon et il a levé les mains en l'air, pendant que les partisans derrière lui ont quitté leur siège en colère.

J'ai saisi le ballon. Je voulais effectuer ma touche et il a craché vers moi, a affirmé Laryea, vendredi. Je sais que quelques partisans derrière moi ont vu la séquence parce qu'ils ont quitté leur siège et ont interpellé l'arbitre. (Le capitaine du Canada) Steven Vitoria s'est levé et il s'est dirigé vers l'arbitre parce qu'il a également vu la séquence.

Évidemment, c'est quelque chose que tu ne veux pas voir dans le sport. Je sais qu'il y a de la frustration dans le camp panaméen, mais il n'y a aucune place pour ce geste.

Laryea a exprimé que l'arbitre américain Armando Villarreal et l'arbitre adjoint de ce côté du terrain ont raté l'incident.

Ils me disaient qu'ils me croyaient, mais qu'ils ne pouvaient rien faire parce qu'ils n'avaient rien vu, a dit Laryea. Évidemment, je n'inventerais pas quelque chose du genre. Nous étions heureux et nous menions 4-1. Je n'avais aucune raison d'être en colère, mais quand quelqu'un pose un geste de la sorte... J'ai été chanceux qu'il me rate, mais de peu.

Barcenas a levé les mains en l'air, clamant son innocence pendant que les joueurs canadiens se plaignaient. Le jeu s'est poursuivi sans aucune sanction.

L'incident a créé une mêlée après le sifflet final, alors que Laryea était encore en colère. Il a éventuellement été retenu par ses coéquipiers, qui demandaient à un officiel de regarder la séquence sur vidéo.

Sanctionné pour des chants homophobes, le Panama jouera à domicile sans spectateurs

Par ailleurs, le Panama jouera son prochain match de qualification pour la Coupe du monde à domicile sans spectateurs, une sanction de la FIFA après les chants homophobes de ses supporters lors des matchs du mois dernier, a déclaré vendredi la fédération de football nationale.

La Fédération panaméenne de football (FEPAFUT) a déclaré que le Panama était sanctionné pour des chants homophobes présumés proférés par certains de ses supporters lors de matchs à domicile en septembre contre le Costa Rica et le Mexique.

La fédération a indiqué qu'elle ferait appel de la décision de l'instance dirigeante du football mondial, ajoutant qu'elle condamne toute forme de discrimination, que ce soit dans le football ou dans tout autre domaine.

Le Panama devra également s'acquitter d'une amende équivalente à environ 66 000 dollars canadiens, a encore indiqué la FEPAFUT.

Le Panama jouera ainsi devant des tribunes vides lorsqu'il accueillera le Salvador le 16 novembre dans le cadre des matchs de la CONCACAF, qui déterminent les participants d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes à la Coupe du monde 2022 qui se tiendra au Qatar.

Avec l'Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !