•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux courriels éclaboussent l’avocat général de la NFL

Le FedEx Field, domicile de l'équipe de football de Washington

Le FedEx Field, domicile de l'équipe de football de Washington

Photo : Associated Press / Susan Walsh

Radio-Canada

L’avocat général de la Ligue nationale de football (NFL), Jeff Pash, a entretenu une relation étroite avec l’ancien président de l’équipe de football de Washington Bruce Allen, selon des courriels consultés par le New York Times et le Wall Street Journal, démontrant une situation claire de conflit d'intérêts.

Les deux hommes sont mis sous les projecteurs après avoir échangé nombre de communications entre 2009 et 2018 sur divers sujets chauds touchant de près l'équipe de football de Washington, ainsi que la NFL.

Dans un courriel, Jeff Pash a rassuré Bruce Allen par rapport aux controverses majeures entourant son organisation, tandis que dans un autre, l’avocat général de la NFL a indiqué que l’équipe de football de Washington n’aurait pas à débourser les frais d’une amende de 15 000 dollars pour avoir manipulé le rapport de blessures.

De son côté, Bruce Allen a plaisanté avec désinvolture au sujet des Autochtones et de la diversité raciale, en plus de se plaindre à Jeff Pash du travail des arbitres et des efforts du circuit Goodell afin d’améliorer la sécurité des joueurs.

Ils se sont également amusés des initiatives mises en place par la NFL dans l’optique de promouvoir la diversité et l’inclusion. Parfois, la politique s’est trouvée au centre de leurs échanges cordiaux.

Les courriels entre Bruce Allen et Jeff Pash font partie des quelque 650 000 qui ont été examinés par la ligue, dont plusieurs ont été obtenus par le New York Times et le Wall Street Journal, dans le cadre d’une enquête pour faire la lumière sur de graves problèmes de culture au sein de l’équipe de football de Washington.

Celle-ci a révélé qu’un climat de peur existait dans l’organisation, principalement chez les femmes, certaines d’entre elles étant victimes d’abus et de harcèlement sexuel. L’équipe de football de Washington s’est vue imposer une amende de 10 millions de dollars par la NFL en juillet dernier.

Plus tôt cette semaine, d’autres courriels sont également revenus hanter l’un des visages connus du circuit Goodell et lui ont fait perdre son poste.

Jon Gruden porte négligemment son masque au menton lors d'une séance d'entraînement.

Jon Gruden

Photo : AP / John Locher

Jon Gruden a remis sa démission à titre d’entraîneur-chef des Raiders de Las Vegas, mardi, en raison de propos homophobes, racistes et sexistes, ainsi qu’un langage injurieux et ordurier.

Les communications de Gruden étaient notamment destinées à Bruce Allen, avec qui il a échangé des photos de meneuses de claque nues de l’équipe de football de Washington lorsqu'il agissait comme analyste au réseau ESPN.

L’Association des joueurs et les avocats représentant une quarantaine d’anciennes employées de l’équipe de football de Washington demandent à la ligue de rendre publics l’ensemble des courriels qui ont été consultés pour mener son enquête.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !