•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La F1 ira jusqu’à 23 courses en 2022, le GP du Canada le 19 juin

Une Ferrari mène le peloton des monoplaces de F1 au départ du Grand Prix de Russie.

Le départ du Grand Prix de Russie, à Sotchi

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Radio-Canada

Le groupe Formula One a présenté vendredi son calendrier de la saison 2022. Il y a 23 courses au programme, dont le Grand Prix du Canada le 19 juin. Mais quelques destinations restent à confirmer.

La FIA a approuvé le calendrier 2022 du Championnat de F1. Les équipes auront du travail, avec 23 week-ends de course au programme.

La saison s'ouvre avec le Grand Prix de Bahreïn du 18 au 20 mars et se terminera le week-end du 18 au 20 novembre à Abou Dhabi.

C'est beaucoup plus tôt que cette saison, mais la F1 a l'intelligence de ne pas parasiter la Coupe du monde de soccer, qui a lieu en décembre 2022 au Qatar.

Une nouveauté : le Grand Prix de Miami les 6-7 et 8 mai, deux semaines après le Grand Prix d'Émilie-Romagne à Imola.

Le célèbre circuit italien, qui avait dépanné la F1 en 2020, semble avoir gagné une place permanente. C'est un retour qui fait plaisir aux tifosi.

Après une absence forcée de deux ans, le Grand Prix du Canada, fort de son contrat à long terme, fait son grand retour et aura lieu le week-end du 17-19 juin, une semaine après le Grand Prix d'Azerbaïdjan à Bakou.

Le président du Grand Prix du Canada, François Dumontier dit avoir hâte de revoir les amateurs en grand nombre et les voitures en piste au circuit Gilles-Villeneuve, après deux ans d'absence.

Il y aura deux programmes triples d'affilée en 2022 :

  • La Belgique le 28 août, les Pays-Bas le 3 septembre et l'Italie le 11 septembre
  • La Russie le 25 septembre, Singapour le 2 octobre et le Japon le 9 octobre

On remarque l'absence du Grand Prix de Chine pour une troisième année de suite. Le groupe Formula One ne peut pas se passer du marché chinois, et assure que le rendez-vous de Shanghai sera de retour dès que les conditions le permettront.

Le Grand Prix d'Arabie Saoudite est déplacé de la fin du calendrier 2021 au début de celui de 2022. Le Grand Prix du Qatar fera relâche en 2022 en raison de la Coupe du monde de soccer et reviendra au calendrier F1 en 2023.

À noter que cinq destinations dans le calendrier de 2022 sont inscrites à titre provisoire.

  • 20 mars : Bahreïn (Sakhir)
  • 27 mars : Arabie Saoudite (Jeddah)
  • 10 avril : Australie (Melbourne)
  • 24 avril : Emilie-Romagne (Imola), soumis à la signature d'un accord
  • 8 mai : Miami (Miami Gardens), soumis à l'homologation du circuit par la FIA
  • 22 mai : Espagne (Barcelone), soumis à la signature d'un accord
  • 29 mai : Monaco (Monte-Carlo)
  • 12 juin : Azerbaïdjan (Bakou)
  • 19 juin : Canada (Montréal)
  • 3 juillet : Grande-Bretagne (Silverstone)
  • 10 juillet : Autriche (Spielberg)
  • 24 juillet : France (Le Castellet)
  • 31 juillet : Hongrie (Budapest)
  • 28 août : Belgique (Spa-Francorchamps)
  • 4 septembre : Pays-Bas (Zandvoort)
  • 11 septembre : Italie (Monza)
  • 25 septembre : Russie (Sotchi)
  • 2 octobre : Singapour (Marina Bay), soumis à la signature d'un accord
  • 9 octobre : Japon (Suzuka)
  • 23 octobre : États-Unis (Austin), soumis à la signature d'un accord
  • 30 octobre : Mexique (Mexico)
  • 13 novembre : Brésil (Sao Paulo)
  • 20 novembre : Abou Dhabi (Yas Marina)

La saison 2022 fait suite à deux années extraordinaires en raison de la pandémie qui a forcé la F1 à réduire son calendrier à 17 courses en 2020 et à 22 courses en 2021, un exploit compte tenu du caractère international du Championnat, précise le groupe Formula One.

Nous avons retrouvé notre public cette année, et la saison 2021 a montré que la F1 pouvait réagir aux défis liés à cette pandémie. En 2022, nous tenons à garder notre public, c'est pourquoi nous allons surveiller étroitement l'évolution de la pandémie et continuer à présenter les courses en toute sécurité en tenant compte des exigences sanitaires locales, précise le groupe.

Ce calendrier de 23 courses permettra au public de se familiariser avec les nouvelles monoplaces conçues à partir des nouvelles règles techniques.

La conception de ces voitures devrait nous donner des courses encore plus serrées, a précisé le président du groupe Formula One Stefano Domenicali.

Cette saison est déjà passionnante à suivre avec de superbes batailles en piste, et nous espérons que le public sera encore plus nombreux en 2022 à suivre le Championnat, sur place ou à distance, a-t-il ajouté.

Le président de la FIA, Jean Todt, ancien patron de l'équipe F1 Ferrari, a salué les efforts des dirigeants de la F1.

Depuis deux ans, la F1 a montré toute sa résilience. Ce Championnat continue à se renouveler malgré les défis que lui impose la pandémie, a affirmé M. Todt.

Ces 23 courses permettront de mettre en valeur les nouvelles monoplaces du Championnat, a-t-il ajouté.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !