•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le mari de l’athlète Agnes Tirop interrogé par la police

Une athlète sourit à la caméra

Agnes Tirop aux Championnats du monde de 2019

Photo : afp via getty images / MUSTAFA ABUMUNES

Agence France-Presse

Le mari d'Agnes Tirop, la prometteuse athlète de 25 ans dont le meurtre a suscité l'émotion, était interrogé vendredi après son arrestation la veille à Mombasa (est), a appris l'AFP de source policière.

La police kényane a annoncé tard jeudi soir l'arrestation d'Emmanuel Rotich grâce à la détection de son téléphone dans cette ville côtière située à plusieurs centaines de kilomètres du lieu du drame.

Agnes Tirop, double médaillée mondiale du 10 000 m (en 2017 et 2019) et 4e des derniers Jeux olympiques de Tokyo sur 5000 m, a été retrouvée cette semaine poignardée au domicile du couple, à Iten, une ville d'altitude de l'ouest du Kenya où s'entraînent de nombreux coureurs de fond et demi-fond.

Âgé d'une quarantaine d'années selon la police, M. Rotich est considéré par la police comme le principal suspect du meurtre.

Il devait apparaître devant une cour vendredi, mais en fin d'après-midi il se trouvait toujours au commissariat de Mombasa, où les policiers cherchaient à déterminer où son dossier serait traité. Nous l'avons toujours ici et l'enquête se poursuit, a déclaré David Mathiu, chef de la police pour le sous-comté de Changamwe, où le suspect est détenu.

Un responsable de la police de Mombasa a déclaré à l'AFP que ce dernier était interrogé sur place tandis qu'une équipe de police récoltait des preuves dans la maison d'Iten. Son téléphone était également analysé. Il sera présenté devant la cour la semaine prochaine, a ajouté cette source.

Étant donné la tension sur le terrain à Iten, il est peu probable qu'il soit poursuivi là-bas, a-t-elle par ailleurs précisé.

La mort brutale d'Agnes Tirop a suscité l'émotion dans le pays et dans le monde de l'athlétisme.

La fédération kényane d'athlétisme a annoncé jeudi suspendre les compétitions pendant deux semaines, en l'honneur de Tirop et d'un autre coureur de fond, Hosea Mwok Macharinyang, qui s’est récemment suicidé.

Son président, Jackson Tuwei, a qualifié sa mort de véritable choc pour l'athlétisme kényan, dont elle était l'une des étoiles montantes.

Agnes Jebet Tirop pose avec un soulier dans les mains.

Agnes Jebet Tirop après son record du monde du 12 septembre

Photo : Getty Images / Alexander Hassenstein

Née dans une famille d'agriculteurs dans la localité de Kesses, dans la vallée du Rift, Agnes Tirop avait commencé sa carrière d'athlète il y a moins de dix ans. Il y a un mois, elle battait le record du monde du 10 km sur route dans une course exclusivement féminine en 30 min 01 s à Herzogenaurach (Allemagne).

Elle s'était révélée en 2015 en remportant à seulement 19 ans le titre de championne du monde de cross-country.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !