•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes se méfient du Rouge et Noir

Le quart-arrière Caleb Evans est pourchassé par le joueur de ligne défensive Woody Baron au stade Percival-Molson.

Le joueur de ligne défensive Woody Baron (no 7) a réalisé quatre sacs du quart en huit matchs cette année.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

La Presse canadienne

Les Alouettes de Montréal (4-4) et le Rouge et Noir (2-7) croiseront le fer pour la deuxième fois en six jours, samedi, à Ottawa. L'entraîneur-chef Khari Jones se méfie des matchs rapprochés entre deux mêmes équipes.

Ce sera qui aura le plus de volonté. Ils ont mis plus de pression sur notre quart [lundi] que lors du premier match. C'est dû au fait qu'ils ont une bonne ligne défensive et que notre ligne offensive avait été rapiécée. Il manquait la chimie nécessaire, explique Khari Jones.

Malgré tout, nous avons bien couru contre eux. On doit continuer de foncer vers l'avant, ajoute le pilote des Oiseaux. Ils seront plus difficiles à affronter, mais nous devons l'être également. C'est le message que j'ai lancé aux joueurs. Ils doivent voir une équipe différente que lors des deux premiers affrontements. Si on réussit à faire cela, nous allons nous en tirer.

Jones souhaite voir un peu plus de constance de la part de l'unité offensive, qui sera menée par le quart-arrière Matthew Shiltz, en remplacement de Vernon Adams fils, blessé à l'épaule gauche en début de semaine.

« On doit être plus constants, surtout en attaque. On a eu un très bon départ [lundi] avant de tomber au neutre. Il faut réduire le nombre de pénalités. Il y en a encore beaucoup trop. Ç'a contribué à notre panne en attaque. »

— Une citation de  Khari Jones, entraîneur-chef des Alouettes de Montréal

J'ai aimé la façon dont notre défense a joué. Ce qui est bien, c'est que je crois que nous pouvons encore mieux faire. On a raté quelques occasions de créer des revirements, renchérit l'homme de 50 ans.

Jones pourrait retrouver certains éléments de sa ligne à l'attaque en vue de cette rencontre puisque Tony Washington s'est entraîné toute la semaine et Philippe Gagnon a effectué un retour jeudi.

L'entraîneur-chef s'attend également à retrouver les services du prolifique porteur de ballon William Stanback. L'homme aux 677 verges de gains au sol a raté la rencontre de l'Action de grâce en raison d'une blessure aux côtes.

En son absence, l'ancien joueur de la NFL Cameron Artis-Payne a effectué un premier départ dans le circuit Ambrosie et en a profité pour accumuler 122 verges au sol et marquer un touché.

Jones pourrait utiliser les deux demis offensifs dans le champ arrière montréalais contre le Rouge et Noir, bon dernier au classement général de la Ligue canadienne de football.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !