•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samuel Montembeault devant le filet du Canadien face aux Sabres

Le gardien se jette au sol et tente de faire l'arrêt.

Le gardien Samuel Montembeault devant John Tavares en match préparatoire

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

BUFFALO - Le gardien Samuel Montembeault n'aura pas attendu son tour bien longtemps. Il défendra le filet du Canadien, jeudi soir, face aux Sabres, à Buffalo.

Il s'agira du seul changement à la formation du Tricolore.

Le Québécois n’aura pas eu à attendre trop longtemps avant de sauter dans la mêlée après avoir été réclamé au ballottage par le CH le 2 octobre dernier. Il aura droit à son premier départ dans la deuxième moitié d’un programme double.

Sinon, il va jouer quand?, a laissé tomber Dominique Ducharme dans sa rencontre matinale avec les journalistes.

Le Québécois âgé de 24 ans a 25 rencontres d'expérience dans la LNH. Il présente un dossier de 9-8-3 avec une moyenne de buts accordés de 3,20 et un taux d'efficacité de ,892. Son dernier départ dans la LNH remonte au 1er mars 2020, quand les Panthers avaient perdu 3-0 face aux Flames de Calgary.

On veut qu’il se trempe les pieds tout de suite. On a besoin de tout le monde. Il fait partie de ça, a ajouté l’entraîneur-chef.

Ce sera aussi la première fois que le filet tricolore sera défendu par un Québécois depuis que Marc Denis a obtenu son seul match avec le Canadien le 2 janvier 2009.

Ducharme est aussi revenu sur la défaite du CH en lever de rideau à Toronto mercredi soir. Il a vanté les mérites du trio de Christian Dvorak, de loin le plus menaçant pendant la rencontre et auteur du seul but. Inversement, l’entraîneur a mis l’accent sur le fait que l’attaque devra être bien plus diversifiée afin que le Tricolore performe cette saison.

À l’exception du trio de Dvorak, Ducharme a qualifié de sans saveur la prestation offensive de son équipe.

C’était un peu 50-50, un peu sans saveur. On veut que chacun de nos trios amène ce qu’il a comme forces. Hier, à part celui de Dvorak, les autres ont été plus discrets. On a besoin de tout le monde, a insisté le pilote du CH.

Jeudi soir, les Montréalais feront face à une équipe bien moins expérimentée que les Leafs, à part devant le filet où le vénérable Craig Anderson sera d’office. La ligne de centre des Sabres de Buffalo est particulièrement jeune, menée par Casey Mittlestadt, 22 ans, Tage Thompson, 23 ans et Dylan Cozens, 20 ans.

Le Canadien s’est fait dominer dans le cercle des mises au jeu à Toronto (42 % de réussite) et souhaitera y remédier 24 heures plus tard.

J’ai dit à (Joel) Armia et (Brendan) Gallagher que ç’aurait aidé si j’avais gagné quelques mises au jeu. Je trouvais qu’on courrait après la rondelle par moments. C’est important pour moi d’être constant sur les mises au jeu, a expliqué Jake Evans, auteur d’une soirée difficile de 3 en 12 mercredi.

Le Canadien a commencé sa saison en s'inclinant 2-1 face aux Maple Leafs, mercredi, à Toronto. Jake Allen était le gardien partant et a réussi 28 arrêts dans la défaite.

Les Sabres en seront à leur première rencontre de la campagne 2021-22.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !