•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’entraîneur-chef Arturo Miranda quitte Plongeon Canada

« Je savais qu’il allait pouvoir m'amener à un niveau où aujourd’hui je me suis rendue et il y avait seulement lui qui pouvait le faire » - Jennifer Abel.

Arturo Miranda donne une accolade à Alexandre Despatie après sa victoire au 3 m synchro en compagnie de Ruben Ross (à gauche) aux Jeux du Commonwealth 2010, à New Delhi.

Arturo Miranda donne une accolade à Alexandre Despatie après sa victoire au 3 m synchro en compagnie de Ruben Ross (à gauche) aux Jeux du Commonwealth 2010, à New Delhi.

Photo : Getty Images / Feng Li

La Presse canadienne

Plongeon Canada entamera un nouveau cycle olympique en misant sur un nouvel entraîneur-chef. L'organisation a annoncé le départ d'Arturo Miranda, mercredi, et indiqué du même souffle qu'il serait remplacé par le Chinois Hui Tong.

Miranda a été un contributeur majeur au programme de l'Institut de plongeon de Montréal depuis 2012 et a joué un rôle déterminant dans le succès international du Canada pendant cette période, peut-on lire dans le communiqué de Plongeon Canada.

La responsable des communications auprès de la fédération nationale a confirmé à Radio-Canada Sports que le contrat de l'entraîneur cubain n'avait pas été renouvelé parce que la structure à l'Institut national du sport du Québec (INSQ) va changer et que le rôle d'Arturo Miranda cadrait moins.

La plongeuse Jennifer Abel est évidemment remuée par l'annonce du départ de son entraîneur. Elle l'avait tout d'abord connu comme plongeur, ils étaient sur la même équipe à leurs premiers Jeux en 2008.

Lorsque je lui ai demandé de devenir mon entraîneur, ce n’est pas parce que je voulais quelqu’un qui a fait l’équipe avec moi, c’est parce que je croyais en ses valeurs, son éthique de travail. Je savais qu’il allait pouvoir m'amener à un niveau où aujourd’hui je me suis rendue et il y avait seulement lui qui pouvait le faire.

Une citation de :Jennifer Abel

Miranda a eu un impact majeur sur la carrière de la plongeuse et sur l'équipe de Plongeon Canada. Elle a d'ailleurs plusieurs beaux souvenirs en tête lorsqu'elle pense à son entraîneur des dernières années notamment aux Jeux olympiques de Tokyo.

Quand on a gagné notre médaille à Tokyo, il fait partie de notre équipe, c’est l’élément clef! Tout le monde doit aussi se souvenir des réactions d’Arturo à la télé lorsqu'on faisait un bon plongeon. Il était passionné, il mettait son cœur et son âme dans sa passion qui était le plongeon, a dit Abel.

Hui succède à Miranda et deviendra du même coup l'entraîneur-chef du programme de l'Institut de plongeon de Montréal (IPM), situé à l'INSQ. Plongeon Canada a indiqué qu'il entrerait en fonction au début de 2022.

Hui est considéré dans le monde entier comme un expert en plongeon et un entraîneur extrêmement compétent, a déclaré Mitch Geller, directeur technique de Plongeon Canada.

Originaire de Wuhan, Hui a représenté son pays en tant que membre de l'équipe nationale de plongeon de 1977 à 1989. Il est double champion de la Coupe du monde au 10 m masculin (1985 et 1987) et a terminé 4e aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984.

Hui sera en terrain connu au Canada. Après avoir pris sa retraite sportive en 1989, il est devenu l'entraîneur-chef de Dive Calgary. Il a mené son club à la conquête de plusieurs médailles nationales et internationales.

De 1990 à 2000, il a aussi entraîné Eryn Bulmer, championne de la Coupe du monde en 1997, et Blythe Hartley, en plus de représenter Équipe Canada aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996 et d'Athènes en 2000.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !