•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ryan Poehling cédé au Rocket de Laval

Un joueur de hockey regarde à sa gauche et tient son bâton à deux mains sur la glace.

Ryan Poehling

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

La Presse canadienne

Le Canadien de Montréal a annoncé mercredi avoir cédé Ryan Poehling au Rocket de Laval, à quelques heures de son match d'ouverture contre les Maple Leafs de Toronto.

Poehling, âgé de 22 ans, n'a donc pas été en mesure de gagner un poste avec le grand club pour commencer la saison et il devra poursuivre son apprentissage dans la Ligue américaine de hockey.

Le choix de premier tour du Canadien en 2017, 25e au total, luttait avec Cédric Paquette pour le poste de quatrième centre. Même si Paquette a raté une bonne partie du camp en raison d'une blessure à l'aine, Poehling a été incapable de se démarquer en cinq rencontres préparatoires.

Il y avait des opportunités pour certains joueurs. Évidemment, avec notre décision, lui-même aurait aimé en faire plus, a dit l'entraîneur-chef, Dominique Ducharme. Mais en même temps, ça change tellement vite dans le hockey. Ça lui prend un bon départ là-bas et on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Le Canadien a également ajouté l'attaquant Adam Brooks à son groupe par l'intermédiaire du ballottage, lundi. Ducharme et les joueurs du CH ont fait connaissance avec leur nouveau coéquipier en matinée.

On a joué souvent ici. On les connaît très bien. Il n'y a pas grand-chose de nouveau qu'il peut apporter. Il est ici, c'est bien de le voir. Il va se joindre de façon graduelle à notre groupe puisqu'il a raté le camp. On veut s'assurer qu'il sache tout ce qu'on fait. Et à partir de là, on verra, a poursuivi le pilote du Tricolore.

En 28 matchs avec le Rocket la saison dernière, Poehling a inscrit 11 buts et amassé 14 passes. Il totalise quatre buts et une passe en 28 rencontres dans la LNH avec le Canadien, dont trois buts à son premier match, le 6 avril 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !