•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes sans Vernon Adams pendant six semaines

Il quitte le terrain soutenu par un thérapeute sportif.

Le quart des Alouettes, Vernon Adams fils, quitte le terrain péniblement

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Les Alouettes ont placé mardi le nom de leur quart Vernon Adams fils sur les liste des blessés pour six matchs.

Adams a été blessé à l'épaule gauche en fin de match, lundi, contre le Rouge et Noir d'Ottawa. Le quart a été plaqué quand il plongeait pour tenter de gagner le premier essai.

Il a dû quitter la rencontre et a pris le chemin de l'hôpital peu de temps après.

La blessure ne nécessitera pas d'intervention chirurgicale, mais le numéro 8 devra subir plusieurs semaines de traitement.

Comme il ne reste que six semaines à la saison, on peut donc avancer que la sienne est terminée et que, dans le meilleur des cas, il pourrait être disponible pour les matchs éliminatoires.

L’entraîneur-chef Khari Jones était naturellement fort déçu.

Ça a été journée "différente". Je suis particulièrement déçu pour Vernon. Je crois qu’il jouait du football solide et c’est difficile de le voir être privé du reste de la saison. C’est vraiment malheureux, a-t-il commenté.

Et, de l’autre côté, il faut se préparer pour affronter Ottawa à nouveau. Ça pourrait être notre match le plus difficile. Non seulement parce qu’on vient de gagner difficilement, mais aussi parce que ce n’est jamais facile de battre la même équipe deux fois d’affilée, peu importe les fiches des équipes.

En l'absence d'Adams, c'est Matthew Shiltz qui obtient le poste de partant.

Il a terminé la poussée victorieuse des Alouettes amorcée par Adams lundi après-midi.

L'ancien de l'Université Butler a complété les trois passes qu'il a lancées, en plus d'une course de 17 verges qui a préparé le touché de la victoire de Cameron Artis-Payne.

Il n'y a pas si longtemps, Matthew Shiltz était un candidat au poste de partant au même titre que Vernon Adams et Antonio Pipkin. Le quart a maintenant 28 ans et il s'est installé dans le rôle de numéro 2. Khari Jones croit qu'il est prêt à prendre la relève.

Avec les quarts, le temps est un ingrédient qui mène au succès, a-t-il expliqué. Vous devez avoir du temps pour pratiquer, du temps pour comprendre comment ça se passe. Je crois qu’il est à la bonne place. Il est prêt.

Il n’a pas bronché quand il a dû s’amener sur le terrain lundi et il n’avait pas bronché la semaine dernière à Hamilton.

Patterson comme bouée de sauvetage

Pour seconder Shiltz, les Alouettes ont ajouté le quart Shea Patterson à leur formation.

Patterson est un excellent athlète qui a amorcé sa carrière universitaire à l'Université du Mississippi (Ole Miss) avant de la compléter à l'Université du Michigan.

Les mordus de football universitaire le connaissent, mais la plupart des partisans des Alouettes ne connaissent probablement même pas son nom.

Khari Jones n'a fait sa connaissance que récemment.

Je le découvre moi aussi. Il n’est ici que depuis quelques semaines. Il lance bien le ballon. Il est à son affaire, il travaille fort, a-t-il énuméré. On va le découvrir ensemble. Avec seulement deux quarts en uniforme, c’est difficile d’évaluer les autres, compte tenu du peu de temps d’entraînement qui leur est consacré.

À partir de maintenant, il va avoir plus de répétitions et on verra ce qu’il peut faire, ce qu’il aime, comme ce qu’il aime moins.

Au Mississippi, il a établi le record pour le plus grand nombre de verges par la passe en un seul match, 489, contre UT Martin (Université du Tennessee à Martin).

Il a aussi éclipsé quelques records au Michigan, où il a lancé 45 passes de touché contre 15 interceptions en deux saisons.

Patterson a été repêché et a signé un contrat avec les Rangers du Texas de la Ligue américaine de baseball. Il s'est entraîné avec un club-école des Rangers, sans jouer de match, pour ne pas perdre son admissibilité universitaire au football.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !