•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada et la Jamaïque font match nul lors des qualifications de la Coupe du monde

Trois joueurs tentent de s'emparer du ballon.

Le Canadien Mark Anthony Kaye (au centre)

Photo : Associated Press / Collin Reid

La Presse canadienne

Le Canada a récolté un autre point important en livrant un match nul de 0-0 à la Jamaïque, dimanche, lors des qualifications de la Coupe du monde de soccer.

La formation canadienne (1-0-4) reste ainsi invaincue dans cette dernière vague de qualification de la Confédération de football d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF).

Cependant, elle regrettera peut-être de ne pas avoir obtenu trois points après avoir gaspillé une occasion de marquer lors de la deuxième mi-temps.

Un point ici, c’est bon. Mais ce n'est pas le sentiment qu’on a dans le groupe, a lancé le milieu de terrain Samuel Piette après la rencontre.

On est évidemment déçus parce qu’on voulait les trois points. On voulait cette victoire pour bien continuer notre chemin. Pas que c’est un mauvais point, mais c’est peut-être ce point-là qui va faire la différence de se qualifier ou non, a poursuivi le Québécois.

Selon lui, la déception ressentie par l'équipe n'est pas nécessairement une mauvaise chose.

Ça démontre à quel point on a faim et qu’on est confiants en nos habiletés. Qu’on a envie de gagner et qu’on est capables de le faire contre n’importe qui, n’importe où. On se devait de gagner ce soir. On n’a pas fait un mauvais match, mais ça a été compliqué.

Une citation de :Samuel Piette

Ce match, disputé sur le terrain du stade national de Kingston, ne passera pas à l'histoire. Les Canadiens ont eu le ballon plus souvent en première période, mais aucune équipe n'a réussi un tir cadré.

La Jamaïque (0-3-2), qui a touché le poteau en début de deuxième mi-temps, a paru plus dangereuse sur des phases de jeu arrêtées et des centres. Pendant ce temps, le Canada n'a pas pu profiter de plusieurs coups de pied de coin.

Le gardien jamaïcain Andre Blake a réalisé un arrêt remarquable à la 60e minute de jeu pour stopper Liam Millar, qui semblait avoir un filet ouvert après avoir accepté un centre d'Alphonso Davies.

On ne les a jamais vraiment menacés comme on est capables de le faire, a remarqué l'entraîneur-chef du Canada, John Herdman, qui préférait toutefois voir le verre à moitié plein. On quitte avec un bon point.

La Jamaïque avait été vaincue 2-0 par les États-Unis, jeudi. Avant ce duel, elle avait perdu 2-0 contre le Mexique, 3-0 contre le Panama et elle avait fait match nul 1-1 au Costa Rica.

Le Canada revenait d'un verdict nul de 1-1 contre le Mexique, au stade Azteca.

La troupe canadienne a soutiré des matchs nuls au Honduras et aux États-Unis avant de blanchir le Salvador 3-0, à Toronto. Elle retournera au BMO Field mercredi, pour y accueillir le Panama. Elle aura ensuite deux affrontements à Edmonton, en novembre, contre le Costa Rica et le Mexique.

Il reste un match à la maison, contre le Panama, avec un stade rempli par nos partisans. Il faut aller chercher les trois points, c’est super important, a indiqué Piette. Maintenant, c’est le temps de récupérer, de retourner à la maison, et de se concentrer sur le Panama.

Le Canada était privé d'Atiba Hutchinson, Cyle Larin et Lucas Cavallini, tous blessés, ainsi que du vétéran gardien Milan Borjan, qui se remet de la COVID-19. Richie Laryea, Tajon Buchanan et Steven Vitoria ont été suspendus après avoir accumulé les cartons jaunes.

Bandeau consultez Tellement soccer

Le défenseur Doneil Henry, qui effectuait une 49e apparition pour l'équipe nationale, agissait à titre de capitaine du Canada pour une première fois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !