•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ramos-Vinolas écourte le séjour d’Auger-Aliassime à Indian Wells

Un joueur s'essuie le front.

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Vaughn Ridley

Radio-Canada

Le parcours de Félix Auger-Aliassime en Californie, pour le tournoi d'Indian Wells, aura été de courte durée. Le Québécois s'est incliné à son premier match face à l'Espagnol Albert Ramos-Vinolas.

La septième tête de série, et onzième joueur au monde, a perdu 4-6 et 2-6 après avoir éprouvé toutes sortes d'ennuis au service. S'il a réussi sept as, il a aussi commis sept doubles fautes.

L'athlète de 21 ans s'est tout de même accroché dans la deuxième manche en sauvant cinq des neuf balles de bris auxquelles il a fait face.

Il avait bénéficié d'un laissez-passer automatique pour le deuxième tour.

Ramos-Vinolas, 48e joueur mondial, a gagné 83 % des points sur sa première balle de service et 73 % de tous les points sur son service. Il accède ainsi au troisième tour.

Les deux joueurs s'étaient déjà affrontés deux fois, en 2019, et Auger-Aliassime avait remporté les deux duels.

Denis Shapovalov est le dernier représentant de l'unifolié toujours en lice du côté masculin. Vendredi, il a défait sans peine son compatriote Vasek Pospisil.

Le vétéran Andy Murray écarte le jeune Carlos Alcaraz

Andy Murray a remporté une bataille intergénérationnelle dimanche, en prenant le dessus sur le jeune espagnol Carlos Alcaraz, 5-7, 6-3, 6-2, ce qui le qualifie pour le troisième tour du tournoi.

L'Écossais de 34 ans, de retour après une blessure qui l'a fait chuter au 121e rang du classement ATP, a rapidement mené 3-0 face à l'Espagnol de 18 ans que Murray voit comme un futur numéro un mondial.

Mais Alacaraz, qui a atteint les quarts de finale des Internationaux des États-Unis le mois dernier, a retrouvé son niveau de jeu et repris le bris concédé.

Après avoir sauvé une balle de manche, l'Espagnol a de nouveau pris le service de son adversaire pour s'adjuger la première manche.

Brisant de nouveau en ouverture de la deuxième manche, Murray a tenu bon en ne commettant dans cet engagement que huit fautes directes, contre 14 pour Alcaraz.

Même scénario dans l'ultime manche où Murray a pris d'entrée le service de la 30e tête de série, puis une deuxième fois pour parachever son succès en trois heures et quatre minutes.

Il a évidemment beaucoup de potentiel, beaucoup de puissance de feu et dans ces conditions, il n'est pas facile de terminer les points rapidement, mais lui en est capable parce qu'il a beaucoup de rythme depuis le fond du court, a déclaré l'ancien numéro un mondial à propos d'Alcaraz. J'ai donc dû me battre très fort pour remonter la pente.

Le prochain défi du Britannique sera de taille. Il affrontera l'Allemand Alexander Zverev, qui a vaincu l'Américain Jenson Brooksby en trois manches plus tard en soirée.

Autres résultats de la journée chez les hommes en simple (2e tour) :

  • Matteo Berrettini (ITA/no 5) bat Alejandro Tabilo (CHI) 6-4, 7-5
  • Taylor Fritz (USA/no 31) bat Brandon Nakashima (USA) 6-3, 6-4
  • Jannik Sinner (ITA/no 10) bat John Millman (AUS) 6-2, 6-2
  • Gaël Monfils (FRA/no 14) bat Gianluca Mager (ITA) 6-4, 6-2
  • Kevin Anderson (RSA) bat Lorenzo Sonego (ITA/no 17) 7-6 (9/7), 7-6 (7/3)
  • Stefanos Tsitsipas (GRE/no 3) bat Pedro Martinez (ESP) 6-2, 6-4
  • Matteo Berrettini (ITA/no 7) bat Alejandro Tabilo (CHI) 6-4, 7-5
Avec les informations de Agence France-Presse, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !