•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Français triomphent en Ligue des nations

Des joueurs célèbrent et se font l'accolade après leur victoire.

Un triomphe qui a des airs de soulagement pour la France, après une déception à l'Euro.

Photo : afp via getty images / FRANCK FIFE

Agence France-Presse

L'équipe de France s'est offert le titre de championne de la Ligue des nations en signant une victoire de 2-1 contre l’Espagne, dimanche, à Milan.

De quoi chasser un peu plus les fantômes de l'Euro sur la route du Mondial.

On a toujours soif de trophées. On n’est jamais rassasié.

Une citation de :Paul Pogba

On a montré une force de caractère. Cette équipe est très, très forte, elle ne lâche jamais rien. C'est le signe des grandes équipes, ne pas paniquer, de patienter et d’attendre le bon moment, a ajouté Karim Benzema.

Je vais profiter de ce trophée, et petit à petit on va se qualifier pour la Coupe du monde et aller la chercher! a lancé Kylian Mbappé avant de fêter le titre sous une nuée de confettis.

À treize mois de la Coupe du monde au Qatar, pour laquelle ils sont presque qualifiés, les champions du monde en titre ont garni un peu plus leur armoire à trophées en prenant la succession du Portugal de Cristiano Ronaldo, sacré en 2019.

Bandeau consultez Tellement soccer

Ils ont dompté la Roja, tombeuse des champions d'Europe italiens, mercredi en demi-finale, en affichant une force de caractère à toute épreuve.

Après la renversante victoire de 3-2 jeudi contre la Belgique, première nation au classement de la Fédération internationale de football association (FIFA), les Bleus ont continué de poser des briques pour l'avenir sur les ruines encore fumantes de l'Euro raté cet été.

Lent début de match

La première période de ce choc tant attendu n’a pas offert de véritables occasions de marquer ni d’actions susceptibles d'emballer les 31 500 spectateurs recensés à San Siro.

Ferran Torres, auteur d'un doublé mercredi, a donné le tournis aux défenseurs français, en premier lieu à Theo Hernandez.

Les Bleus ont eu le malheur de perdre avant la pause leur roc défensif Raphaël Varane, blessé à la cuisse droite et contraint de céder sa place à Dayot Upamecano.

Privés de ballons, les attaquants français ont longtemps regardé les débats se dérouler sans eux, jusqu'à ce que la rencontre s'emballe subitement à l'heure de jeu.

À la 64e minute, Sergio Busquets a envoyé le ballon en profondeur à Mikel Oyarzabal qui, au duel, s'est joué de Dayot Upamecano pour donner les devants à l’Espagne.

Deux joueurs se tapent dans les mains pour célébrer.

Karim Benzema et Kylian Mbappe ont joué des rôles importants dans la victoire de la France.

Photo : Getty Images / Laurence Griffiths

Les Bleus auraient pu être sonnés, mais Karim Benzema leur a redonné le sourire en créant l’égalité à l’aide d'une frappe enroulée sur un relais de Kylian Mbappé à la 66e minute.

Le but de la victoire a été l'œuvre de Mbappé. L'attaquant du Paris Saint-Germain a bénéficié d'une passe de Theo Hernandez pour tromper Unai Simon d'un crochet avant de faire trembler les filets à la 80e minute.

Le gardien Hugo Lloris s'est ensuite transformé en mur avec deux arrêts déterminants en fin de match pour assurer le titre aux Français.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !