•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lisa Thomadis n’est plus l’entraîneuse des basketteuses canadiennes

Une joueuse de basketball en rouge et son entraîneuse en tailleur regardent un match des lignes de côté.

Kim Gaucher en compagnie de l'entraîneuse-chef de l'équipe de basketball canadienne, Lisa Thomaidis, aux Jeux de Rio en 2016.

Photo : afp via getty images / MARK RALSTON

La Presse canadienne

Moins de deux mois après le tournoi olympique de Tokyo, Lisa Thomaidis n’est plus à la tête de l’équipe canadienne de basketball féminin.

Dans un communiqué rendu public mardi matin, Thomaidis et Basketball Canada indiquent être parvenus à cette décision d’un commun accord, mettant ainsi un terme à près d’une décennie de collaboration.

Le contrat de Thomaidis arrivait à terme mercredi et ne sera donc pas renouvelé. L'entraîneuse avait pris les rênes de la sélection nationale féminine en 2013. Sous sa direction, l’équipe s’est hissée au 4e rang mondial, le meilleur classement de son histoire.

Avant d’être nommée à la tête de l’équipe, Thomaidis avait agi à titre d’adjointe aux côtés d’Allison McNeill pendant 12 ans. Elle quitte son poste avec une fiche de 83 victoires contre 44 défaites.

Les Canadiennes ont raté l'objectif qu'elles s'étaient fixé à Tokyo cet été en n’atteignant pas les demi-finales, pour pouvoir se battre pour une médaille.

À sa défense, les restrictions sanitaires liées à la COVID-19 ont empêché l’équipe de jouer pendant 18 mois avant la défaite subie en match d’ouverture du tournoi olympique face à la Serbie.

Mener notre équipe nationale au cours des neuf dernières années a été un grand honneur et un privilège absolu. Nos réalisations ont été historiques et il a fallu travailler en équipe pour y parvenir.

Une citation de :Lisa Thomaidis

L'Ontarienne, originaire de Dundas, avait mené les Canadiennes en quarts de finale à Rio en 2016 et à la médaille d’or aux Jeux panaméricains de Toronto ainsi qu’aux Championnats FIBA des Amériques en 2015, en plus de l’AmeriCup en 2017.

La directrice générale et vice-présidente de Basketball Canada, Denise Dignard, a rendu hommage au travail de Thomaidis tout en indiquant que le moment était venu de tourner la page afin de poursuivre la quête de podiums dans les grands rendez-vous internationaux.

Thomaidis a aussi dirigé la destinée de l’équipe de l’Université de la Saskatchewan, récoltant au passage deux titres nationaux et celui d’entraîneuse de l’année en 1998.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !