•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Shapovalov n’est pas en mesure de freiner l’Europe à la Coupe Laver

Ils se donnent la main au filet.

Denis Shapovalov et Daniil Medvedev

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

La Presse canadienne

Denis Shapovalov n'a pas été en mesure de freiner Daniil Medvedev à la Coupe Laver, samedi, à Boston.

Le Canadien a goûté à la médecine du Russe Daniil, vainqueur en deux manches de 6-4, 6-0.

Dans le dernier match de la soirée, le Grec Stefanos Tsitsipas et le Russe Andrey Rublev ont défait l'Australien Nick Kyrgios et l'Américain John Isner 6-7 (8/7), 6-3, 10-4 pour permettre à l'Europe de conclure la journée avec une avance de 11-1 contre le Monde.

Medvedev, qui a récemment remporté les Internationaux des États-Unis, a réussi un bris important au neuvième jeu pour ensuite enlever la première manche.

Lors de la deuxième manche, le Russe a brisé son adversaire à trois occasions et a clos le débat à sa deuxième balle de match. Sa victoire était la troisième de l'Europe en trois d'affrontements samedi.

Shapovalov et Isner ont fourni le seul point au Monde, en double, vendredi soir.

Lors de la séance d'après-midi, l'Europe a amorcé son travail de démolition avec des victoires qui valent deux points.

Tsitsipas a vaincu Kyrgios en deux manches de 6-3, 6-4, ce qui a fait dire à l'Australien qu'il ne s'attendait pas à rester sur le circuit de l'ATP encore longtemps.

Après sa défaite, il a notamment laissé savoir aux journalistes qu'il ne participerait probablement plus à la Coupe Laver.

Tant que je suis sur le terrain, je vais tenter de tout donner, mais je ne vais pas mentir et dire que je serai sur le circuit pendant encore quatre ou cinq ans, a déclaré celui qui n'est pourtant âgé que de 26 ans.

Nick Kyrgios essuie son visage avec son chandail raquette à la main.

Nick Kyrgios

Photo : Getty Images / Adam Glanzman

Après le triomphe de Tsitsipas, le médaillé d'or aux Jeux olympiques de Tokyo Alexander Zverev a eu raison de Isner 7-6 (7/5), 6-7 (7/6), 10-5.

L'Europe est donc encore en bonne position pour gagner pour une quatrième fois d'affilée ce tournoi qui se donne des airs de Coupe Ryder, au golf.

La première équipe à atteindre le total de 13 points remportera la Coupe Laver. Dimanche, les victoires vaudront trois points.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !