•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lando Norris en pole à Sotchi, Lance Stroll 8e

Lando Norris, casqué, lève le bras gauche, le doigt vers le ciel.

Lando Norris en pole à Sotchi

Photo : Getty Images / YURI KOCHETKOV

Radio-Canada

Le mauvais temps a perturbé l'ordre établi à Sotchi, en Russie, samedi. Sur une piste humide, Lando Norris a pris tous les risques en pneus lisses pour s'offrir la pole position. Lewis Hamilton, mal à l'aise, a terminé 4e.

La dernière séance d'essais libres du matin avait été annulée en raison des trombes d'eau qui s'abattaient sur le circuit russe, construit dans le périmètre olympique des JO d'hiver de 2014.

Dans des conditions très fraîches, 14 degrés Celsius et 15 au niveau du bitume, les pilotes et les équipes ont dû « la jouer à vue » dans cette séance de qualification, qui a démarré à l'heure, le ciel se dégageant tranquillement.

Avec une piste qui s'asséchait en fin de séance, les équipes devaient choisir le bon moment pour remplacer les pneus rainurés pour la pluie par les pneus lisses pour piste sèche.

Lando Norris roule sur le circuit de Sotchi en Russie

Lando Norris à Sotchi

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Mercedes-Benz a raté son coup, McLaren a réussi le sien. Norris a été le premier surpris d'obtenir la position de tête. Sa première en F1.

J'ai pris beaucoup de risques en pneus lisses, a admis le Britannique. Il fallait les garder en température pour le dernier tour. Pas évident. Je n'en reviens pas d'avoir obtenu la pole.

Il a été le seul pilote à rouler dans les 101 secondes sur le circuit aujourd'hui bosselé de Sotchi.

Hamilton (Mercedes-Benz) a fait un tête à queue dans son dernier tour lancé, et il s'est contenté du 4e temps... à plus de 2 secondes de Norris. Le champion du monde avait cassé son aileron à l'entrée des puits à vitesse réduite quelques minutes plus tôt.

Rien à voir avec la pression, a affirmé Hamilton. Juste une erreur idiote qui arrive parfois. J'essayais simplement de passer par les puits le plus vite possible, un peu trop vite. Maintenant, j'espère que la voiture n'est pas trop endommagée et je vais me concentrer sur la course, à commencer par le départ et la longue ligne droite qui mène au premier virage.

Carlos Sainz fils (Ferrari) a enregistré le 2e temps, tandis que George Russell a réussi la performance du jour en terminant au 3e rang dans sa Williams.

Lance Stroll dans son Aston Martin

Lance Stroll

Photo : Getty Images / Pool

Le Canadien Lance Stroll (Aston Martin), qui a déjà prouvé ses qualités sous la pluie, s'est offert le 8e chrono. Son coéquipier Sebastian Vettel a fini 11e et a été éliminé en Q2.

Dans mon premier tour de Q3, j'ai été gêné, puis je suis sorti le premier pour le second tour lancé alors que la piste s'asséchait de tour en tour, a expliqué Stroll. Il aurait fallu que je sorte un peu plus tard. Mais bon, le résultat n'est pas mauvais. La voiture est compétitive. Au départ de la course, le premier virage est très loin, voyons ce qu'on peut faire.

Changements de moteur

Le Torontois Nicholas Latifi (Williams) avait été plus rapide que son coéquipier en Q1, mais il est resté au garage en Q2, l'équipe ne voulant prendre aucun risque après le changement de son moteur effectué la veille. Il a pris le 14e rang.

Dès mes premiers coups de frein, j'ai senti que la voiture avait une bonne adhérence, a expliqué Latifi. Et ça s'est confirmé dans Q1. En voyant mes chronos, c'était frustrant de devoir arrêter notre effort en Q2. Mais je vais attaquer au maximum pour gagner des places en course.

Le Canadien partira de la 18e place, car il a été pénalisé pour un changement de moteur non autorisé par le règlement (au-delà du maximum autorisé pour la saison).

Nicholas Latifi sur le circuit de Sotchi en Russie

Nicholas Latifi sur le circuit de Sotchi en Russie

Photo : Getty Images / Rudy Carezzevoli

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) n'a pas participé à la séance chronométrée, sachant déjà qu'il devait partir du dernier rang en raison d'un changement de moteur non autorisé.

Nous avons décidé de ne pas faire de tours chronos, car le risque de faire un faux pas était trop grand, sachant que je pars de la dernière ligne, a expliqué le Néerlandais. Le niveau d'adhérence était bon, et ce sera un peu pareil lors de la course. L'équipe a fait de bons choix de réglages et je m'attends à une course amusante.

Il avait en plus écopé d'une pénalité à Monza, en Italie, un recul de trois places sur la grille de départ du Grand Prix de Russie, étant déclaré coupable de l'accrochage avec Lewis Hamilton.

Sans hymne national

Alors que la Russie a enregistré vendredi un nouveau record quotidien de morts dues à la COVID-19, 27 000 personnes étaient dans les tribunes, soit la capacité réduite à 50 %. Ce sera la même chose samedi et dimanche.

En dehors des gradins, les couleurs russes sont discrètes ce week-end, soit seulement sur les voitures de l'équipe Haas. Le drapeau et l'hymne national sont absents du protocole, puisque le pays est exclu des grandes compétitions sportives internationales après le scandale de dopage.

Avant le départ, au lieu de l'hymne national de la Russie, c'est un extrait du premier concerto pour piano du compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovski que l'on entendra, comme pendant les Jeux olympiques de Tokyo.

Classement de la séance de qualification du GP de Russie :

  • 1. Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes-Benz) 1:41,993
  • 2. Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) 1:42,510
  • 3. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:42,983
  • 4. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:44,050
  • 5. Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes-Benz) 1:44,156
  • 6. Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:44,204
  • 7. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:44,710
  • 8. Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:44,956
  • 9. Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) 1:45,337
  • 10. Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:45,865
  • 11. Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes-Benz) 1:46,573
  • 12. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:46,641
  • 13. Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) 1:46,751
  • 14. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) non chronométré
  • 15. Charles Leclerc (MON/Ferrari) non chronométré
  • 16. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) 1:49,586
  • 17. Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) 1:49,830
  • 18. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari)1:51,023
  • 19. Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) 1:53,764
  • 20. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) non chronométré
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !