•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes subissent un 4e revers en 6 matchs

Vernon Adams fils est blessé aux côtes.

Ballon en main, le joueur des Argos saute en l'air pour célébrer son touché.

D.J. Foster a inscrit un touché pour les Argonauts à Montréal.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

La Presse canadienne

Ce n'est sûrement pas de cette façon que les Alouettes de Montréal souhaitaient amorcer leur importante séquence de cinq matchs contre des clubs de l'Association de l'Est. La troupe de Khari Jones a connu une autre soirée en dents de scie et s'est inclinée 30-27 devant les Argonauts de Toronto vendredi.

Peut-être encore plus important, le club de football montréalais devra peut-être se passer des services de son quart partant, Vernon Adams fils.

Adams, qui a connu une soirée en deux temps, a été blessé aux côtes au troisième quart. C'était à ce point sérieux que Matthew Shiltz avait enfilé son casque et était prêt à sauter sur le terrain jusqu'à ce qu'Adams mette abruptement fin à une discussion avec le médecin de l'équipe pour rejoindre ses coéquipiers au pas de course.

Adams et Jones n'étaient toutefois pas en mesure d'affirmer que c'est le no 8 qui pilotera l'attaque montréalaise, le 2 octobre, à Hamilton.

Nous verrons, s'est contenté de dire Adams, qui n'avait pas envie de s'éterniser après le match.

Je ne suis pas certain, pour être bien honnête, a ensuite admis Jones. Nous verrons comment ça va évoluer.

Se tirer dans le pied

Encore une fois, les Alouettes sont passées près, mais quelques jeux seulement ont fait la différence dans ce revers. Encore une fois, ces quelques jeux concernent le quart Vernon Adams fils.

Les Alouettes (2-4) ont accordé 14 points dans les trois dernières minutes de la première demie pour permettre aux Argos (4-3) de rentrer au vestiaire avec une priorité de 21-10. Le dernier touché des locaux a notamment été inscrit à la suite d'une autre interception coûteuse d'Adams.

Posté à sa ligne de 38 avec moins de deux minutes à faire, Adams a lancé une passe qui a été interceptée par Chris Edwards, ce qui a permis aux Argos de reprendre à la ligne centrale. Après une passe de 10 verges à Kurleigh Gittens fils, McLeod Bethel-Thompson a rejoint Chandler Worthy sur 45 verges pour un touché qui a porté le coup d'assommoir aux Moineaux. Un jeu inadmissible par une défense en toute fin de demie.

Je n'ai pas encore parlé à Barron [Miles, le coordonnateur à la défense], mais ils se sont retrouvés derrière notre défense et on ne peut permettre cela avec le temps qu'il restait au cadran, a indiqué l'entraîneur-chef. Si on les limite à un placement, nous sommes en bonne position. Ça a été décevant ce touché. On continue d'apprendre nos leçons à la dure.

Adams a lancé sa deuxième interception du match dans un moment encore plus crucial, avec son équipe en retard par sept points, avec moins de quatre minutes à jouer. Sur un premier essai et 10, Adams a succombé à la pression et s'est départi du ballon, qui a été capté par le demi défensif Shaq Richardson au lieu de Eugene Lewis, le receveur visé.

Je n'ai pas encore discuté avec Vernon, a précisé Jones. Sur la première, je crois qu'il n'a pas vu le défenseur en maraude. Mais en même temps, nous avions d'autres gars de libres. [Edwards] se trouvait exactement où il devait se trouver pour réussir ce jeu.

Sur la deuxième, il a pris des pas de recul pour faire un jeu, mais il était sur sa jambe arrière. J'aurais souhaité qu'il prenne une décision différente.

Le quart-arrière, le ballon dans ses mains, cherche à s'en débarrasser, sous pression de la défense des Argonauts.

Vernon Adams (no 8)

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Ces deux interceptions sont venues gâcher une belle soirée de travail du quart montréalais, peut-être sa meilleure jusqu'ici cette saison avec 30 passes complétées en 39 tentatives (76,9 %) pour 382 verges et un coefficient d'efficacité de 102,7. Mais plus que ses statistiques, Adams a semblé prendre de meilleures décisions au cours de cette rencontre.

Oui, je suis d'accord. Il a joué un match solide. Il n'a commis que deux erreurs. Mais présentement, ses erreurs se transforment en points chaque fois, a noté Jones. Mais ça a été son meilleur match. Nous avons fait bouger le ballon, nous avons bien varié les jeux. J'ai trouvé que nous avions un bon plan de match et que Vernon l'avait plutôt bien exécuté pour la majeure partie de la rencontre. Il y a des aspects positifs à retenir.

Malgré tout, le club de football montréalais a eu l'occasion de revenir à la marque. Avec 66 secondes à faire dans la rencontre, Adams a rejoint Jake Wieneke sur 27 verges pour rapprocher les Alouettes à trois points. Ils n'ont toutefois pas été en mesure de récupérer le botté court de David Côté.

Les Alouettes ont stoppé les Argos et repris le ballon, mais avec 11 secondes à jouer, il était trop peu, trop tard.

Gittens et le porteur de ballon D.J. Foster ont inscrit les autres touchés des Argos. Boris Bede, qui a connu un très fort match face à son ancienne formation, a ajouté des placements de 29, 32 et 37 verges en deuxième demie pour compléter la marque.

Eugene Lewis et William Stanback, qui a connu un quatrième match de 100 verges ou plus par la course cette saison, un sommet personnel, ont inscrit les autres majeurs des visiteurs. David Côté a réussi deux placements de 17 et 38 verges.

Pour Stanback, il s'agit d'un huitième match dans la LCF avec 100 verges ou plus au sol.

Comme lors de la défaite de la semaine dernière face aux Lions de la Colombie-Britannique, il s'agit d'une autre excellente performance de Stanback gaspillée.

Les Alouettes ont maintenant subi quatre revers lorsqu'ils amorcent le quatrième quart en retard au pointage cette saison. Ils rendront visite aux Tiger-Cats de Hamilton le 2 octobre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !