•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Berrettini bat Auger-Aliassime, l’Europe mène 3-1 à la Coupe Laver

Le joueur de tennis s'étire pour frapper la balle du revers, d'une main, en fond de terrain.

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

La Presse canadienne

Les deux Canadiens à la Coupe Laver étaient en action, vendredi soir, à Boston. Félix Auger-Aliassime a perdu un duel serré, tandis que Denis Shapovalov a permis à l'équipe Monde d'inscrire un premier point.

Matteo Berrettini a effacé un retard lors du super bris d'égalité de la troisième manche pour vaincre Félix Auger-Aliassime 6-7 (3/7), 7-5 (10-8) et donner à l'Europe une avance de 2-0 contre le Monde lors de la première journée de la Coupe Laver, vendredi, au TD Garden.

Le Montréalais menait 7-5 lors du super bris lorsque l'Italien a réussi trois points d'affilée pour prendre l'avance. Auger-Aliassime a profité d'une erreur de son rival pour ramener le jeu à égalité, mais un coup droit raté a donné une balle de match à l'Européen.

Ce dernier a mis fin au duel après 2 h 52 minutes d'action d'un spectaculaire revers en croisé qu'Auger-Aliassime, qui s'était amené au filet, n'a pu rejoindre malgré un plongeon à sa gauche.

Il avait pris l'avance dans l'affrontement en remportant la première manche en 1 h 21 minutes, bien qu'il ait eu des occasions de gagner cette manche initiale beaucoup plus rapidement.

Auteur d'un bris pour se donner une priorité de 4-2, Auger-Aliassime s'est présenté au service fort d'une avance de 5-3. Toutefois, il n'a pas su profiter de deux balles de manche, et Berrettini a ramené le duel à service égal.

Auger-Aliassime s'est vu offrir cinq autres balles de manche lors du 12e jeu, au service de son adversaire. Là encore, Berrettini a chaque fois su tirer les marrons du feu.

Le Québécois ne s'est toutefois pas laissé abattre et a réalisé trois mini-bris pour finalement boucler la première manche.

Berrettini a créé l'égalité avec un bris de service lors du 12e jeu de la deuxième manche, le seul de la manche.

C'était le quatrième match entre Auger-Aliassime et Berrettini et le troisième en 2021. Berrettini domine avec trois victoires, dont une en quatre manches en quarts de finale à Wimbledon, en juillet dernier.

Environ six semaines plus tard, à Cincinnati, Auger-Aliassime avait pris sa revanche 6-4 et 6-3 en huitièmes de finale de ce Masters 1000.

Leur premier rendez-vous avait eu lieu en finale du tournoi de Stuttgart, en 2019, que Berrettini avait gagnée 6-4, 7-6 (11/9).

Victoire de Shapo en double

Dans le dernier match de la soirée, Denis Shapovalov a fait équipe avec l'Américain John Isner pour inscrire le premier point pour l'équipe mondiale.

Shapovalov et Isner ont battu Alexander Zverev et Berrettini en trois manches de 6-4, 7-6 et 10-1.

Rublev donne l'avance 3-0 à l'Europe

Lors du premier match de la session du soir, le Russe Andrey Rublev a imité Berrettini en effaçant un retard lors du super bris d'égalité pour vaincre l'Argentin Diego Schwartzman 4-6, 6-3  et 11-9.

Rublev perdait 2-6 et 5-8 lors du super bris, mais il a su renverser la vapeur pour se donner une balle de match, à son service, avec un score de 9-8. Une double faute a cependant prolongé le duel.

Rublev a concrétisé la victoire à sa deuxième balle de match, aux termes d'un majestueux échange de 24 coups que le Russe a terminé avec une volée qui est tombée quelques centimètres à l'intérieur de la ligne de fond.

Ruud lance les hostilités

Le Norvégien Casper Ruud avait permis à l'Europe de mener 1-0

Il a vaincu l'Américain Reilly Opelka en deux manches de 6-3 et7-6 (7/4) dans le premier affrontement de ce tournoi aux allures de la Coupe Ryder, au golf.

La 10e raquette mondiale a brisé son adversaire lors des troisième et neuvième jeux pour enlever les honneurs de la première manche en 39 minutes.

Le Norvégien a fait face à une opposition plus coriace dans la deuxième et les deux joueurs ont eu deux balles de bris, qu'ils n'ont pas concrétisées.

Au bris d'égalité, Ruud a réussi à voler un point à Opelka pour mener 2-1 et il a conclu à sa deuxième balle de match.

Il s'agit de la quatrième représentation du tournoi, qui a été inauguré en 2017. L'événement avait été annulé en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19. L'Europe a soulevé le trophée lors des trois premiers tournois, mais ne peut compter sur l'apport de Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic.

Federer et Nadal, blessés, ne joueront plus en 2021.

Pour l'emporter, une équipe doit accumuler 13 points. Chaque victoire acquise le vendredi vaut un point. Samedi, chaque victoire rapportera deux points et dimanche, trois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !