•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jack Eichel n’est plus le capitaine des Sabres de Buffalo

Jack Eichel effectue un tir.

Jack Eichel

Photo : Getty Images / Kevin Hoffman

Associated Press

Le centre des Sabres de Buffalo Jack Eichel n’a pas réussi son examen médical au camp d’entraînement et, en conséquence, son nom a été inscrit à la liste des blessés à long terme.

Un imposant fossé persiste entre les deux parties au sujet de la manière de traiter une hernie discale qui l'affecte depuis six mois.

Le directeur général des Sabres Kevyn Adams a ajouté que le joueur étoile a aussi perdu son titre de capitaine de la formation, en lever de rideau du camp jeudi.

Le capitaine est le coeur de votre équipe, a dit Adams.

Nous nous retrouvons dans une situation déjà vécue dans le passé et nous devions aller de l'avant et s'attarder à cette question.

Les Sabres et Eichel ne s'entendent toujours pas sur la manière de traiter la blessure qu'il a subie après avoir été poussé contre la rampe par l'attaquant des Islanders de New York Casey Cizikas pendant une rencontre en mars.

Eichel est favorable à une chirurgie de remplacement du disque. Les Sabres s'opposent à ce qu'il subisse la procédure parce qu'elle n'a jamais été pratiquée sur un joueur de la LNH.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

En vertu de la convention collective ratifiée l'an dernier, les équipes ont le dernier mot sur la manière de traiter les blessures subies par leurs joueurs. Les Sabres pourraient suspendre Eichel, ce qui entraînerait probablement le dépôt d'un grief par l'entremise de l'Association des joueurs.

Eichel, 24 ans, doit encore écouler 5 saisons à son entente de 8 ans d'une valeur de 80 millions de dollars américains. Un pacte qui comprend une clause de non-échange qui entrera en vigueur à compter de l'été prochain.

Il sera donc à l'écart du jeu pour une bonne période de temps, ce qui laisse croire que la tête d'affiche de la concession new-yorkaise pourrait avoir disputé son dernier match avec elle. L'Américain avait été sélectionné par les Sabres au deuxième rang du repêchage de la LNH en 2015.

Malgré les tensions qui persistent, les Sabres n'ont toujours pas été en mesure d'échanger celui qui a connu cinq saisons de 20 buts ou plus pendant la saison estivale. Et Eichel, qui avait évoqué pour la première fois la possibilité de quitter Buffalo en mai dernier, a changé d'agents le mois dernier afin de faire bouger les choses.

Nous ne plierons pas sous la pression, a évoqué Adams.

Si nous disposions d'une solution simple, nous l'aurions appliquée. Nous envisagerons tous les scénarios possibles.

Adams a dit qu'Eichel ne s'entraînera plus avec l'équipe et a informé les autres joueurs des Sabres mercredi qu'il a perdu son statut de capitaine.

Le directeur général n'a pas non plus exclu la possibilité de suspendre Eichel après que ce dernier eut refusé le traitement suggéré par les Sabres, soit la fusion de deux vertèbres.

Nous ne prenons pas cette situation à la légère, a dit Adams.

C'est certain qu'il y a des règles dans la convention collective. Mais nous allons continuer d'évaluer toutes les solutions.

Un joueur de hockey

Jack Eichel

Photo : Getty Images / Kevin Hoffman

Les Sabres sont en reconstruction et miseront sur l'entraîneur-chef Don Granato pour développer les jeunes joueurs de l'organisation. Il s'est joint au club à titre d'entraîneur-chef par intérim, à la suite du congédiement de Ralph Krueger en mars dernier, et il a été confirmé dans ses fonctions en juin.

Granato est le sixième entraîneur-chef des Sabres depuis le congédiement de Lindy Ruff en février 2013. Il ne croit pas que le dossier Eichel sera une distraction pour son club. Il a pris soin d'ajouter qu'il éprouvait de la compassion pour son joueur, qui ne peut se retrouver sur la patinoire.

C'est une situation pleine d'émotions pour moi, car j'ai à cœur son état de santé et que je sais ce que c'est que d'être un joueur de hockey. Pour être honnête, je crois que c'est une bonne situation pour lui, car il pourra se concentrer sur lui. Ça lui enlève aussi beaucoup de poids sur les épaules de ne plus être capitaine, un titre qu'il prenait très au sérieux.

Eichel n'a toujours pas commenté la situation depuis qu'il a révélé la mésentente avec les Sabres au cours d'une visioconférence en mai dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !