•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Evander Kane blanchi, mais exclu du camp des Sharks

Le joueur de hockey ne porte pas son casque.

Evander Kane

Photo : Getty Images / Christian Petersen

Radio-Canada

La Ligue nationale de hockey a conclu son enquête sur les allégations pesant contre Evander Kane sans trouver de preuves que l’attaquant des Sharks de San José a parié contre son équipe ni compromis l’intégrité de ses matchs.

Les Sharks ont été prévenus des nouvelles allégations à l'endroit d'Evander Kane, sans lien avec l'enquête précédente de la LNH, peut-on lire dans une déclaration sur Twitter. Nous prenons ces allégations au sérieux et sommes en communication avec la Ligue.

Les Sharks et Evander ont convenu qu'il ne participera pas au camp d'entraînement jusqu'à nouvel ordre.

Une citation de :Extrait d'un communiqué des Sharks de San José

Plus tôt mercredi, la LNH a expliqué que leur enquête rigoureuse dans les allégations contre Kane de paris sur des matchs des Sharks n'a trouvé aucune preuve.

L’enquête comprenait une analyse rigoureuse de contenu sur les réseaux sociaux, d’informations publiques, des documents de cour du divorce demandé par M. Kane, ainsi que des informations sur les paris sportifs de même que des entrevues avec des membres de l’organisation des Sharks, dont M. Kane, peut-on lire dans un communiqué de la LNH.

Il est à noter que Mme Anna Kane a refusé de participer à l’enquête.

En juillet dernier, la LNH avait entamé une enquête après que la femme du hockeyeur eut écrit sur Instagram qu'il pariait sur les matchs de son équipe.

Elle avait affirmé qu’Evander Kane était un parieur compulsif.

L'intégrité de notre jeu est primordiale, et nous prenons ces allégations très au sérieux, avait dit la LNH après la publication de ces allégations.

Sur Twitter, le lendemain matin, Kane avait tout démenti.

Je n'ai jamais parié sur des matchs de hockey. Je n'ai jamais parié sur des matchs des Sharks. Je n'ai jamais parié sur des matchs auxquels je prenais part et je n'ai jamais truqué un match de hockey, avait écrit Kane, qui mentionne également être en instance de divorce avec la mère de sa fille.

Notre révision des documents publics et non publics en lien avec M. Kane, l’analyse des données fournies par des services spécialisés en intégrité du sport et nos entretiens avec les individus au fait des performances de M. Kane ces trois dernières saisons n’ont donné aucune preuve tangible permettant de corroborer les allégations de Mme Kane voulant que M. Kane ait fait perdre délibérément son équipe.

Une citation de :Conclusion du rapport de la LNH

Quant à cette nouvelle enquête, très peu de détails sont connus jusqu'ici.

La LNH a annoncé que d’autres allégations qui ne sont pas reliées [à celles sur des paris] ont été apportées à notre attention. Ces allégations ont été analysées en profondeur par la LNH et la ligue n’y réagira pas davantage tant que cette enquête est en cours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !