•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ballou Tabla délivre le CF Montréal en quarts de finale du Championnat canadien

Il court aux côtés d'un coéquipier pour célébrer son but.

Ballou Tabla (à gauche)

Photo : La Presse canadienne / Tim Krochak

La Presse canadienne

Une odeur de tirs de barrage commençait à se dégager du Wanderers Grounds mercredi soir, à Halifax, pour le meilleur et pour le pire. Puis, Ballou Tabla a montré qu'il est prêt à à apporter sa contribution pour le plus grand bien du CF Montréal.

Le milieu de terrain a marqué deux buts dans les derniers instants de la deuxième période pour procurer à la formation montréalaise une victoire de 3-1 sur les HFX Wanderers en quarts de finale du Championnat canadien.

Tabla, qui en était à une première titularisation dans l'uniforme montréalais depuis le 24 octobre 2020 après avoir soigné une blessure à l'aine, a d'abord brisé l'égalité de 1-1 à la 89e minute à la suite d'une passe de Zachary Brault-Guillard.

Il a ensuite scellé l'issue du match, à la deuxième minute des arrêts de jeu, en complétant une belle pièce à deux avec Lassi Lappalainen.

Je suis vraiment content. Ça ne paraît peut-être pas, mais je suis joyeux. Je suis vraiment heureux d'être revenu sur le terrain, d'avoir eu des minutes. Je suis vraiment reconnaissant envers l'entraîneur parce que ça n'a pas été facile ces derniers six mois, huit mois, avec la blessure. Je suis vraiment content d'avoir aidé l'équipe, a dit Tabla en visioconférence après le match.

Matko Miljevic, qui disputait un premier match avec la formation montréalaise, a marqué l'autre filet en première mi-temps.

Cory Bent avait semé la frénésie parmi les partisans de la formation néo-écossaise en ouvrant la marque avant la première demi-heure de jeu.

Avec cette victoire, le CF Montréal affrontera le Forge FC, une équipe de Hamilton, en demi-finale. Le Forge FC (9-7-1) occupe le troisième rang dans la Première Ligue canadienne avec 28 points. La date et le lieu de ce match restent à déterminer.

Impressionné

Dans l'ensemble, la formation montréalaise a contrôlé le ballon pendant près de 67 % du temps et a dirigé 21 tirs vers le filet adverse, dont 5 cadrés, contre seulement 2, tous cadrés, pour les Wanderers.

Les hommes de Wilfried Nancy ont aussi tenté presque le double de passes, soit 680 contre 343.

Nous devons être réalistes. Ils nous ont forcés à jouer à une vitesse avec laquelle nous n'étions pas à l'aise, a analysé l'entraîneur-chef des Wanderers, Stephen Hart.

Pour cette raison, nous n'avons pas exécuté quand nous avions le ballon et lorsqu'ils avaient le ballon. La précision, la technique et le mouvement du ballon étaient impressionnants. Par moments, nous avons bien défendu, mais nous jouions toujours sur le pied arrière. Le crédit leur revient, c'est une victoire méritée.

Pour ce premier match de son équipe au Championnat canadien, en plein milieu d'un calendrier chargé, Nancy a laissé de côté plusieurs de ses joueurs-clé.

Ainsi, Djordje Mihailovic, Romell Quioto, Victor Wanyama, Joaquin Torres et Mathieu Choinière n'ont pas revêtu l'uniforme.

Bandeau consultez Tellement soccer

De plus, Lappalainen, Tabla, Brault-Guillard, Kamal Miller et Bjorn Johnsen ont amorcé la rencontre sur les lignes de côté.

Il fallait faire un choix. Avant de faire ce choix-là, bien entendu, j'ai longuement réfléchi avec mon personnel. On joue dans quelques jours, on est bien. Les joueurs qui ont joué méritaient de jouer parce que le groupe vit bien. Le groupe est bien ensemble, a déclaré Nancy après la victoire de sa troupe.

Je me devais de mettre cette équipe et je la félicite parce que l'exercice n'était pas facile. J'avais vraiment à cœur qu'ils fassent quelque chose de bien et c'est ce qu'ils ont fait. Je suis vraiment content pour tout le groupe.

Le CF Montréal reprendra ses activités en MLS samedi soir contre le Crew à Columbus.

Domination... mais retard

En première période, le CF Montréal a gardé le ballon pendant presque 70 % du temps, a effectué 398 passes, comparativement à 177 pour ses adversaires, et a tenté 6 tirs comparativement à 2 pour les Wanderers.

Et pourtant, les joueurs des deux équipes sont rentrés au vestiaire avec une égalité de 1-1. Et pour arriver à cette égalité, il a fallu que les Montréalais effacent un retard.

À leur première occasion du match vers Sebastian Breza, les Wanderers ont pris l'avance grâce à une puissante frappe, d'une précision chirurgicale, de Bent, à la 27e minute.

Un revirement d'Emanuel Maciel en territoire défensif a mené à ce but.

Miljevic a riposté avec un tir du pied gauche qui a trouvé la partie supérieure gauche du filet à la 35e.

Dans la présentation du match, j'avais dit (aux joueurs) : "Il se peut qu'il y ait des moments difficiles, mais je veux qu'on soit calmes, qu'on soit sereins, qu'on ait toujours l'urgence quand il faut avoir cette urgence pour défendre et attaquer", a relaté Nancy.

Mais ce que j'ai apprécié, c'est quand on a pris le but, j'ai senti mon équipe qui n'était pas en panique. Ça vient de tout le monde. C'est de bon augure pour la suite. L'idée, c'est d'aller le plus loin possible dans les compétitions pour avoir du succès.

Le CF Montréal a continué son occupation du territoire et son contrôle du ballon pendant la grande majorité de la deuxième mi-temps au point où les Wanderers ont été incapables de décocher le moindre tir vers Breza.

Toutefois, malgré ses longues présences en territoire ennemi, le CF Montréal semblait destiné à devoir régler l'issue du match aux tirs de pénalité jusqu'à ce que Tabla se manifeste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !