•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Coyotes proposent un projet de 1,7 milliard $ à Tempe

Une vue en hauteur de la surface de jeu, pendant un match entre les Coyotes et le Wild du Minnesota

Les Coyotes de l'Arizona jouent leur match à domicile au Gila River Arena, à Glendale, en banlieue de Phoenix.

Photo : Getty Images / Christian Petersen

Associated Press

Les Coyotes de l'Arizona ont proposé un développement de 1,7 milliard de dollars qui comprendrait un aréna de hockey à Tempe.

Les rendus d'images publiés lundi par les Coyotes incluent des restaurants, des magasins et des appartements sur un terrain de 46 acres, sur la rive sud de la rivière Salt.

Le site se trouve tout près de l'aéroport international de Phoenix et non loin du campus d'Arizona State.

L'équipe a déclaré que l'aréna serait financé par le privé, mais qu'elle chercherait des recettes de taxe de vente municipale pour aider à payer 200 millions de coûts supplémentaires, dont des travaux d'infrastructure.

Les Coyotes ont présenté la seule proposition pour le terrain plus tôt ce mois-ci.

La ville de Tempe a déclaré que le processus d'évaluation prendrait plusieurs mois et comprendrait des examens approfondis, dont de la rétroaction avec la communauté.

Les Coyotes louaient le Gila River Arena sur une base annuelle depuis que le conseil municipal de Glendale a voté pour se retirer d'un accord à long terme de plusieurs millions de dollars en 2016.

Glendale a récemment annoncé que la ville ne renouvellera pas son accord avec le club au-delà de la saison qui commence bientôt.

Les Coyotes ont joué au Gila River Arena depuis qu'ils ont quitté l'America West Arena, qu'ils ont partagé avec les Suns de la NBA au centre-ville de Phoenix, en 2003.

Le propriétaire Alex Meruelo prévoit de garder les Coyotes en Arizona.

L'organisation est en quête d'un domicile temporaire à utiliser après la saison 2021-2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !