•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ducharme se confie au sujet de Drouin : « Son amour pour le hockey n’a jamais disparu »

En entrevue à Tellement Hockey, l'entraîneur-chef du Canadien raconte comment la pause de l'attaquant s'est décidée.

Il porte un flambeau dans sa main droite.

Jonathan Drouin

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Radio-Canada

Après presque cinq mois de silence, l’attaquant du Canadien de Montréal Jonathan Drouin s'est ouvert lundi au sujet de ses problèmes d'anxiété et des épisodes d'insomnie qui en découlaient.

Dans une entrevue au balado Tellement Hockey, l'entraîneur-chef du Tricolore Dominique Ducharme a raconté comment il a vécu cette dure épreuve, autant pour le joueur de hockey que pour l'homme. Un homme qu'il connaît depuis maintenant une décennie.

Les problèmes d'anxiété ne surgissent pas du jour au lendemain, mais, pour Jonathan Drouin, le point culminant aura été le voyage dans l'Ouest au mois d'avril. Plus particulièrement lors de la séance d'échauffement du match du 23 avril contre les Flames.

À Calgary, on avait eu une discussion et je savais que c'était difficile pour lui. Quand il est sorti de la glace, je suis allé le voir, j'ai eu une discussion avec lui et on a convenu les deux ensemble que ce serait préférable qu'il ne joue pas la rencontre. Je lui ai conseillé de retourner à l'hôtel et de se reposer parce que, physiquement, il n'allait pas bien aussi. Finalement, ça a été la dernière fois qu'il a été sur la glace, se rappelle Dominique Ducharme.

Il donne ses indications derrière le banc.

Dominique Ducharme

Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

Quand on est descendus de l'avion en retournant à Montréal, il était venu me voir et il m'a dit ce qui se passait et ce qu'il devait faire pour prendre soin de lui. Dans ce temps-là, tu ne penses pas au joueur de hockey, tu penses à la personne. On travaille ensemble tous les jours. Ce sont des joueurs de hockey, mais on travaille avec des personnes. Je lui ai dit tout de suite qu'il avait notre support dans cette histoire-là.

On ne veut jamais voir un de nos joueurs être dans cet état-là.

Une citation de :Dominique Ducharme

Une relation de longue date

S'il y a bien une personne qui connaît Jonathan Drouin, c'est Dominique Ducharme. Les deux hommes se sont côtoyés durant trois ans avec les Mooseheads d'Halifax jusqu'à remporter la Coupe Memorial en 2013. Ducharme a alors été témoin de l'éclosion de l'attaquant. Il est passé d'un total de 29 points en 2011-2012, à une impressionnante récolte de 105 points l'année suivante.

Les deux hommes ont toujours gardé contact depuis.

Malgré cette proximité, l'entraîneur affirme ne jamais avoir été complaisant. Drouin n'a reçu aucun traitement de faveur, assure-t-il.

C'est sûr que ça fait plus longtemps que je le connais, je travaille avec lui depuis qu'il a 16 ans. Mais en même temps, ça m'aurait affecté autant si c'était un autre de mes joueurs qui était venu me voir pour la même raison.

Jonathan Drouin, un amoureux du hockey

Si tu me demandes qui est le joueur de notre équipe qui regarde le plus de matchs de hockey, je n'ai aucun doute, c'est Jonathan Drouin. Tu peux lui parler de n'importe quelle ligue, que ce soit junior ou autre, Jonathan regarde beaucoup de hockey. Il aime ça, il en parle. Il vient souvent s'asseoir à mon bureau pour discuter de hockey, soutient Ducharme.

Se peut-il que, par moments, la passion soit si vive qu'elle se révèle néfaste?

Il y a des moments quand ça devient plus difficile où il perd ce plaisir-là. Tu sais, c'est important de se retrouver là-dedans, d'avoir des points de repère. C'est comme avec n'importe quel autre joueur, il n'y a personne qui a du plaisir quand ça ne va pas bien. Comment tu fais pour retrouver le succès et le plaisir? Eh bien, il faut se concentrer sur les choses qu'on contrôle et retrouver son chemin à travers ça.

C'est certain que ce qu'il vivait à l'intérieur aussi, ça l'empêchait d'avoir du plaisir parce qu'il n'y avait pas grand plaisir à avoir non plus. Mais son amour pour le hockey n'a jamais disparu.

Une citation de :Dominique Ducharme, au sujet de Jonathan Drouin

Selon Dominique Ducharme, cet amour pour le sport ne s'estompera jamais. Il voit en Jonathan Drouin un éternel homme de hockey.

Je ne sais pas s'il va devenir entraîneur. Mais je suis certain qu'après sa carrière de joueur, il restera impliqué dans le hockey.

Deux joueurs observent leurs coéquipiers pendant un entraînement sur glace.

Nick Suzuki et Jonathan Drouin

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

L'entraîneur-chef du Tricolore espère d'ailleurs que l'histoire de Jonathan Drouin et sa démarche pour prendre soin de sa santé mentale et physique permettront aux mentalités dans la ligue d'évoluer. Il est inconcevable, selon lui, qu'un seul joueur sur plus de 700 hockeyeurs vive avec des troubles anxieux.

Je ne pense pas que c'est cette situation unique qui va tout faire changer, mais on sent déjà une évolution au sein de la LNH. On sent que les gens sont plus ouverts à ça, a-t-il conclu.

Ne manquez pas le prochain épisode de Tellement Hockey, qui comprendra l'intégrale de l'entrevue avec Dominique Ducharme, à paraître mercredi.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !