•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Mondial aux deux ans : la FIFA lance une nouvelle phase de consultations

Gros plan des jambes d'un joueur de soccer s'apprêtant à botter un ballon.

Des ballons de soccer

Photo : Getty Images / Francisco Leong

Associated Press

La FIFA commencera ses discussions avec les clubs de soccer, les ligues et les syndicats de joueurs ce mois-ci concernant son projet d'organiser une Coupe du monde masculine tous les deux ans.

Les 211 fédérations membres ont également été invitées à des discussions en ligne, le 30 septembre, dans le cadre d'une consultation sur l'avenir du soccer des équipes nationales et de la Coupe du monde.

La FIFA a déjà demandé l'avis de joueurs à la retraite, y compris de vainqueurs du Mondial qui se sont rendus au Qatar pour une conférence de deux jours. Et elle a effectué des sondages auprès des amateurs dans certains pays.

Ce processus a été critiqué par la FIFPRO, le syndicat mondial des joueurs actifs, qui doit maintenant rencontrer la FIFA.

La nouvelle phase de consultations commencera avec les organisations représentant les joueurs, les clubs, les ligues et les six instances dirigeantes continentales, a annoncé la FIFA dans un communiqué.

L'UEFA, l'organisation européenne, a indiqué qu'elle pourrait recourir au boycottage si la Coupe du monde abandonnait son cycle historique de quatre ans. Son homologue sud-américain, la CONMEBOL, s'oppose également à ce que l’événement soit présenté aux deux ans.

La FIFA soutient que les Coupes du monde biennales donneront à plus de joueurs et d'équipes l'occasion de participer à des matchs significatifs, d'améliorer les talents à l'échelle internationale et de collecter plus d'argent pour alimenter les programmes de développement.

L'opposition s'est concentrée sur la dilution de l'attrait de la Coupe du monde, la rupture de l'équilibre entre le soccer national et international et la surcharge pour les joueurs. Le prestige du Championnat d'Europe de l'UEFA et de la Copa América de la CONMEBOL risque également d'être touché par ce changement s’il se concrétise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !