•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le disque-golf gagne du terrain partout au Canada

Les femmes font tranquillement leur place dans ce sport qui gagne en popularité partout.

Elle effectue un lancer sur un terrain bordé d'un étang.

Julie Moens

Photo : Photographe Paul Reese

Radio-Canada

Le disque-golf fait de plus en plus d'adeptes au Canada, autant chez les hommes que chez les femmes.

Bien que les chiffres augmentent rapidement, il n'y a encore que 2000 Canadiens dans l'Association professionnelle de disque-golf, comparativement à 57 000 membres aux États-Unis.

Il y a 10 ans, il n'y avait que 14 000 membres dans le monde. En 2020, ce nombre est passé à 70 000.

Pour les Moens, ce sport est clairement une affaire de famille.

Julie Moens, originaire de Victoria en Colombie-Britannique, a récemment pris la 2e place aux Championnats du monde amateur de disque-golf.

Ted Moens, le père de Julie, a remporté la division des 60 ans et plus lors du même tournoi, à Orlando, en Floride. Trois autres membres de la famille, dont la mère Nancy, pratiquent le sport à un niveau élite.

Ils sourient.

De gauche à droite : Ted, Nancy et Julie Moens.

Photo : Photographe Hayden Henry

Pouvons-nous considérer les Moens comme la première famille de disque-golf au Canada?

Ma mère dit que si elle veut voir sa famille, elle doit jouer au disque-golf. Nous sommes quatre frères et sœurs qui jouent tous, et tous nos partenaires jouent aussi. Il y a aussi un oncle à Nanaimo et un cousin à Toronto, qui jouent tous les deux. Je ne sais pas si nous sommes les premiers, mais peut-être que nous sommes les plus nombreux, mentionne Julie Moens.

Qu’est-ce que le disque-golf?

Le sport se joue exactement comme le golf ordinaire sur un parcours de 18 trous avec des boîtes de départ et des normales. La plus grande différence est qu'au lieu de frapper des balles avec un bâton dans un trou, les joueurs lancent des disques de type Frisbee vers des paniers en métal.

Le panier est constitué de chaînes à la verticale, suspendues entre un support en métal et une ouverture en plastique.

Un panier de disque-golf

Photo : Instagram PDGA

La discipline est surtout populaire en Colombie-Britannique et en Ontario. La moitié des 300 parcours au pays se trouvent dans ces deux provinces. Mais il y a des terrains où y jouer dans chaque province et territoire, y compris au Nunavut.

Des joueurs lancent un disque en direction de la cible sur un terrain enneigé.

Le sport se pratique également l'hiver.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Kevin Underhill, un ancien membre de l'équipe canadienne d'Ultimate frisbee, est un passionné du disque-golf.

Le sport est assez accessible. Vous voyez des gens de toutes les origines et de tous les genres jouer dans les parcs de la Colombie-Britannique, souligne-t-il.

Et les femmes?

Vous faites vos débuts dans le disque-golf? Toutes les femmes que je connais dans la communauté ont eu des problèmes en commençant. Mais dernièrement, nous remarquons une grande attention portée à l'inclusion, explique Julie Moens. Les clubs reconnaissent qu'il y a un problème et ils en assument la responsabilité. La majorité reste toujours le même groupe démographique d'hommes blancs, mais il y a beaucoup plus de femmes qu’auparavant. Maintenant, je vois des quatuors de femmes et jamais vous n’auriez vu cela avant.

Lors du dernier tournoi en Colombie-Britannique, la gagnante a reçu 1 $. Le gagnant dans la catégorie homme a reçu 500 $. Ça envoie un certain message...

Une citation de :Julie Moens, joueuse de disque-golf
Jo Henderson lance un disque rouge vers une cible sur le terrain de disque-golf Rundle Park.

Un sport de plus en plus pratiqué par les femmes partout au Canada.

Photo : Radio-Canada / Emily Fitzpatrick

Cette année, l'Association professionnelle de disque-golf s'est engagée à verser un paiement égal au gagnant et à la gagnante du classement dans le circuit national.

Avec les informations de David Giddens de CBC Sports

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !