•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les recrues du Canadien s’inclinent 4-3 devant celles des Sénateurs à Ottawa

Il observe l'action lors de l'échauffement avant le match face au Canadien.

Mads Sogaard

Photo : Gracieuseté : Sénateurs d'Ottawa

La Presse canadienne

Certaines recrues du Canadien de Montréal ont disputé leur premier match dans les rangs professionnels, samedi, et d'autres carrément leur premier match en plus d'un an à cause de la pandémie de COVID-19. Il fallait donc s'attendre à un peu de « rouille », selon l'entraîneur Jean-François Houle.

Les recrues du Canadien ont offert un jeu décousu par moments, et elles ont fini par s'incliner 4-3 devant celles des Sénateurs d'Ottawa au Centre Canadian Tire.

C'est sûr que c'est une grosse marche pour ceux qui sont passés du junior au professionnel. On a senti un peu de nervosité en début de match, car plusieurs n'avaient pas joué depuis un an, a d'abord évoqué Houle en visioconférence.

Ç'a été un match brouillon, a ajouté le nouveau pilote du Rocket de Laval. La rondelle ne circulait pas assez rapidement, car nous ne nous regroupions pas assez vite. Il y avait donc de nombreux échanges entre les défenseurs.

J'ai aimé notre échec avant par moments, mais il faudra être meilleurs en couverture défensive. C'est ce qui nous a coûté le match, avec les deux buts rapides en fin de troisième période.

Une citation de :Jean-François Houle

Un match qui ne passera donc pas à l'histoire, mais qui a le mérite de permettre à l'état-major de l'organisation montréalaise de mesurer la progression de ses espoirs.

Devant le filet, il observe les jeunes joueurs patiner.

Houle a dirigé un premier match dans l'organisation du Canadien.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Vachon

William Trudeau, Mattias Norlinder et Jan Mysak ont été les marqueurs du côté du Tricolore, tandis que Cole Reinhardt, Matthew Wedman, Maxence Guénette et Mark Kastelic ont assuré la victoire des Sénateurs.

Au-delà du pointage, c'est la façon dont ses joueurs se sont comportés qui a retenu l'attention de l'entraîneur-chef. Ce dernier avait prévenu ses joueurs la veille qu'il voulait qu'ils soient eux-mêmes, qu'ils fassent preuve d'éthique de travail et qu'ils jouent avec intensité.

À ce sujet, Houle a cité en exemple le jeu de Mysak, Rafaël Harvey-Pinard, Joshua Roy, Mika Cyr et Gianni Fairbrother, avec une mention spéciale pour Xavier Simoneau.

Norlinder doit s'ajuster

La direction du Tricolore avait souligné au début du camp des recrues qu'il fallait être patient avec Norlinder, qui n'avait jamais joué jusqu'ici sur les patinoires nord-américaines. Pour cette raison, Houle l'avait jumelé à Kaiden Guhle dans le premier duo de défenseurs.

Le Suédois a paru mal à l'aise à certains moments. Il s'est notamment rendu coupable d'une pénalité bête pour obstruction en deuxième période et a commis une erreur coûteuse à la ligne bleue ennemie en supériorité numérique, ce qui a préparé le deuxième filet des locaux.

Norlinder s'est cependant bien repris en créant l'égalité 2-2 en fin de deuxième période. Il a bien lu le jeu et a profité d'une bourde de Shane Pinto pour s'amener seul devant le gardien des Sénateurs. Il a ensuite décoché un tir des poignets vif qui a touché la cible, au-dessus du bloqueur de Mads Sogaard.

Ç'a été un mauvais bond, et j'ai été soulagé de pouvoir réparer mon erreur en marquant, a admis le Suédois de 21 ans.

Si Guhle a connu un assez bon match, de l'avis même de Houle, l'histoire était un peu différente pour Norlinder, même s'il a marqué un but.

Il a démontré de belles choses offensivement, mais il a besoin d'améliorer quelques lacunes en défensive. C'est un joueur très intelligent, qui fait de bonnes sorties de zone, mais il peut être plus entreprenant en zone défensive avec son bâton. C'est quelque chose qu'on devra continuer de travailler avec lui, a souligné l'entraîneur.

Norlinder a aussi récolté une mention d'aide sur le but de Mysak.

L'attaquant Jesse Ylönen brillait de nouveau par son absence samedi. Houle a indiqué qu'il avait patiné en matinée avec les joueurs supplémentaires, et il a assuré que le Finlandais n'est pas blessé. La Presse a cependant rapporté dimanche qu'Ylönen n'était pas vacciné contre la COVID-19.

Cette rencontre, la première du camp des recrues du Canadien, était diffusée uniquement sur la chaîne YouTube des Sénateurs. Elle était présentée devant environ 1000 spectateurs, une première à Ottawa depuis mars 2020.

Les recrues du Bleu-blanc-rouge prendront part à un entraînement, dimanche, avant de reprendre le collier lundi après-midi en accueillant les espoirs des Sénateurs au Complexe sportif Bell de Brossard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !