•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes en proie à l’appétit des Lions

Il tient le ballon dans sa main droite.

Le quart-arrière des Alouettes de Montréal, Vernon Adams fils

Photo : The Canadian Press / Justin Tang

La Presse canadienne

Les Lions de la Colombie-Britannique viennent de remporter leurs deux derniers matchs, ont une fiche victorieuse sur les pelouses adverses, mènent la ligue pour les interceptions et comptent en Mike Reilly sur l'un des meilleurs quarts de la LCF. Assoiffés de victoires, ils représenteront un important défi pour les Alouettes, samedi, au stade Percival-Molson.

On a parlé de Mike Reilly toute la semaine, dans toutes les réunions défensives, a noté André Bolduc, qui remplacera Khari Jones, en isolement après avoir contracté la COVID-19, sur les lignes de côté. C'est un guerrier, qui n'a pas peur de tenir le ballon aussi longtemps qu'il le faut pour que ses receveurs se libèrent. Ceux-ci ont d'ailleurs beaucoup de vitesse [...] Ce sont des gars qui produisent partout.

Mike Reilly lance une passe de touché.

Mike Reilly connaît un excellent début de saison pour les Lions de la Colombie-Britannique.

Photo : The Canadian Press / Justin Tang

Reilly détient le meilleur coefficient d'efficacité chez les quarts de la LCF à 114 jusqu'ici. Il a complété six passes de touché contre une interception et ses 1293 verges de gains par la passe lui confèrent le 3e rang de la ligue.

Le plus grand défi de la saison pour la défense des Alouettes (2-2) jusqu'ici?

Ils sont équilibrés. Ils courent quand ils ont besoin de le faire. Même Reilly court bien, a dit Bolduc, qui conserve son titre d'adjoint à l'entraîneur-chef et d'entraîneur des demis à l'attaque malgré sa promotion temporaire. Il a des petits bobos, on le voit sur les films, et il ne s'est pas entraîné à 100 % de la semaine. C'est certain qu'il faut avoir ce gars à l'œil et le déranger, comme on le fait bien depuis le début de l'année. Ce sera un beau défi pour notre ligne défensive.

L'entraîneur donne des instructions à un joueur en bordure du terrain.

André Bolduc

Photo : Alouettes de Montreal / DOMINICK GRVEL

Les Lions (3-2) occupent le 3e rang de l'Association de l'Ouest, malgré leurs deux victoires consécutives et leur fiche de 2-1 sur le terrain de l'adversaire. Même s'il ne s'agit pas d'un affrontement contre des adversaires directs, Bolduc rappelle qu'il est primordial pour les Alouettes d'aller chercher un premier gain devant leurs partisans en 2021.

C'est un match immense en raison de la règle du croisement. C'est une équipe qui pourrait terminer quatrième dans l'Ouest et venir nous exclure des éliminatoires.

Une citation de :André Bolduc

En attaque, le défi sera aussi grand, car les Lions mènent le circuit Ambrosie pour les interceptions avec huit.

Nous avons le plus de passes de touché de la ligue, alors on va jouer notre match, a fait valoir le quart Vernon Adams fils au sujet des neuf passes de touché des Alouettes, qui partagent le premier rang avec les Blue Bombers de Winnipeg. Je sais que leurs demis défensifs sont très bons, je les connais bien. Il faudra être intelligent avec le ballon.

Nous nous entraînons beaucoup à un contre un contre notre défense à l'entraînement Nous faisons face à nos joueurs défensifs chaque jour et c'est de cette façon que nous nous préparons pour nos adversaires. Nos demis défensifs nous aident grandement à nous préparer pour nos matchs, a ajouté Bolduc.

Pas encore fébrile

Bolduc, qui deviendra seulement le deuxième Québécois après Jacques Chapdelaine à diriger les Alouettes, ne ressent pas encore de fébrilité à l'approche de ce premier match comme entraîneur-chef dans la LCF. Mais ça viendra, assure-t-il.

Je crois que ce sera plus tard (vendredi). Nous avons été tellement occupés, je fais des choses que je ne fais pas d'habitude: Khari étant pris chez lui, il ne peut faire tout ce qu'il fait habituellement. Je n'ai pas encore pleinement apprécié le moment. Je veux aller passer la soirée à Sherbrooke, à la maison avec les enfants. (Samedi), je vais vraiment apprécier plus le moment. Les jours de matchs à domicile, c'est vraiment spécial.

Khari Jones parle à ses joueurs.

L'entraîneur-chef des Alouettes, Khari Jones, est en isolement après avoir contracté la COVID-19.

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Les entraîneurs ont un plan de match très précis et les jeux seront appelés conjointement par Bolduc et Michael Lionello, l'adjoint en attaque.

Mike sera dans notre loge dans les hauteurs du stade afin de voir la couverture défensive. Nous avons une bonne idée de ce que les Lions font. Mais chaque semaine, il y a des ajustements. Sur le front, Luc (Brodeur-Jourdain, l'entraîneur de la ligne à l'attaque) et moi sommes assez confiants de pouvoir identifier leurs schémas des lignes de côté.

Les choix de jeux sont présélectionnés depuis le début de la semaine. C'est plutôt strict. Le plan de match a été bien monté. C'est surtout basé sur ce que notre quart fait bien et ce que le jeu au sol fait pour nous. Ça va être décortiqué selon notre position sur le terrain. S'il n'y a pas de changement, on va suivre ce plan-là. Si on voit autre chose, évidemment, on va le changer.

Dequoy sur la touche pour six matchs

Après avoir obtenu un premier départ dans la LCF, le demi de sûreté québécois Marc-Antoine Dequoy devra se contenter d'un rôle de spectateur pour au moins les six prochains matchs.

Le joueur des Alouettes de Montréal pendant une pause à l'entraînement.

Marc-Antoine Dequoy

Photo : Alouettes de Montreal / Dominick Gravel

Dequoy n'a pas terminé la rencontre qu'il a amorcée, le 3 septembre face au Rouge et Noir d'Ottawa. Bolduc a indiqué jeudi qu'il souffrait d'une blessure au bras. Son nom a été inscrit sur la liste des blessés pour six rencontres.

En quatre matchs cette saison, Dequoy a réussi un plaqué et trois autres au sein des unités spéciales. Ty Cranston le remplacera comme partant au sein de la tertiaire samedi.

Le footballeur de 27 ans ne sera pas admissible à un retour dans la formation avant le match de la semaine 13, le 30 octobre, contre les Roughriders de la Saskatchewan à Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !