•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CF Montréal l’emporte 4-2 à Orlando

Au cœur de la course aux séries éliminatoires, le Bleu-blanc-noir est allé chercher les trois points sur la pelouse floridienne.

Il saute pour frapper le ballon de la tête.

Romell Quioto

Photo : usa today sports / Nathan Ray Seebeck

La Presse canadienne

Aidé par une performance inspirée de Romell Quioto, mais aussi par l'expulsion du meilleur buteur de son adversaire en première période, le CF Montréal a enregistré une précieuse victoire de 4-2 contre l'Orlando City SC, mercredi soir, en Floride.

Quioto a dirigé l'attaque avec un but et deux passes décisives. Sa deuxième a mené au filet victorieux de Lassi Lappalainen à la 73e minute.

Il protège le ballon devant un adversaire.

Mathieu Choinière

Photo : usa today sports / Nathan Ray Seebeck

Mathieu Choinière, en première période, et Sunusi Ibrahim, tard en deuxième, ont réussi les autres buts de la formation montréalaise. À l'instar de Quioto, Djordje Mihailovic a récolté deux passes décisives.

Il reste que le CF Montréal a donné la frousse à ses partisans en laissant filer une avance de 2-0 même s'il jouait à 11 contre 10 à la suite de l'expulsion de Nani, sanctionné avec des cartons jaunes entre les 28e et 35e minutes.

Robin Jansson, a la 40e, et Ruan, en deuxième mi-temps, ont quand même ramené les deux équipes à la case de départ avant que Lappalainen brise l'égalité.

J'aimerais vivre un match un peu tranquille de temps en temps, où on est en contrôle de la situation. 2-0, 11 contre 10, on se met dans les problèmes tout seul. Après, on est obligé d'aller chercher, encore, l'énergie qu'il faut pour gagner ce match-là, a déclaré l'entraîneur-chef Wilfried Nancy, sur un ton qui laissait transpirer davantage du soulagement que du mécontentement.

Avec sa victoire, le CF Montréal (9-8-7) est de retour au 5e rang dans l'Association de l'Est avec 34 points à égalité avec D.C. United.

La formation montréalaise disputera son prochain match dimanche après-midi au stade Saputo face au Fire de Chicago.

Quioto se manifeste, Nani expulsé

La première période aura permis à deux des joueurs-clés de chacune des deux équipes de faire des gestes qui auront eu une grande influence sur l'issue de la rencontre.

Du côté montréalais, ce joueur a été Quioto. Inséré dans le onze partant, le Hondurien a d'abord préparé le premier but du match, celui de Choinière à la 18e minute, avec une belle passe lobée.

Puis, à la 37e, Quioto a profité, à son tour, d'une belle passe de Djordje Mihailovic pour porter le score à 2-0.

Ce but est venu à peine deux minutes après que Nani, le meilleur marqueur de l'Orlando SC avec neuf buts, eut écopé de son deuxième carton jaune dans le match en raison d'un tacle trop agressif à l'endroit de Mihailovic en zone centrale.

Malgré ce désavantage numérique, Jansson est parvenu à déjouer James Pantemis et à réduire l'avance du CF Montréal à 2-1 avant la fin de la première période dans une phase de jeu arrêté sur laquelle la défense montréalaise a mal paru.

Bandeau consultez Tellement soccer

Ce but a semblé donner des ailes aux joueurs floridiens qui ont additionné les incursions en territoire montréalais au début de la deuxième mi-temps. L'une d'elles a mené au but égalisateur de Ruan à la 63e minute.

C'est sûr que tout le groupe n'a pas aimé le deuxième but, on aurait aimé mieux ne pas le prendre. Mais j'ai trouvé tout le monde vraiment calme, a déclaré Choinière.

On savait qu'on avait le ballon, qu'on avait le contrôle du match, surtout grâce à leur carton rouge et de la façon dont on jouait. Donc, on est resté calme et on savait que la fatigue allait entrer dans leurs jambes, et c'est exactement ce qui s'est passé. Et on a pu profiter, après ça, des joueurs qui ont fait de bonnes entrées, qui nous ont donné de la fraîcheur, a-t-il ajouté.

Toutefois, Quioto avait encore un peu de magie au bout du pied. Dix minutes plus tard, il a envoyé le ballon vers le devant du filet où se trouvait Lappalainen, inséré dans le match à la 69e minute.

Le Finlandais n'a pas raté sa chance et a marqué son premier but de la saison, à sa première présence depuis le 25 juillet, pour redonner l'avance aux siens.

Ibrahim a ajouté le filet d'assurance à la 80e minute.

À noter que l'Orlando City SC détenait la meilleure fiche de toute la MLS à domicile avant la rencontre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !