•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une semaine dans l’entourage du Lightning; une chance en or pour Julie Chu

Julie Chu sourit à la caméra.

Julie Chu, entraîneuse-chef de l'équipe de hockey féminin des Stingers de l’Université Concordia

Photo : Gracieuseté des Stingers de l'Université Concordia

Geneviève Tardif

Julie Chu est sur un nuage depuis lundi. Le Lightning de Tampa Bay a invité l'entraîneuse-chef du programme de hockey féminin des Stingers de l’Université Concordia à ses camps des recrues et d’entraînement. Une semaine d’apprentissage et d’observation pour la triple médaillée olympique américaine qui se trouve choyée.

J’écoute et j’apprends beaucoup! Nous venons de terminer notre deuxième entraînement. L’équipe m’inclut dans leur réunion pour parler de stratégies, de plans d’entraînements. Je leur propose aussi ma vision du hockey féminin et ce que ça peut leur apporter. C’est une belle collaboration, nous a-t-elle mentionné tout sourire.

Julie Chu a été approchée par le directeur général du Lightning, Julien BriseBois, qu’elle connaît bien puisqu’il a lui-même étudié à l’école de gestion John Molson de l'Université Concordia et porte un grand intérêt au programme de hockey féminin. Malgré l’occasion en or de travailler avec les champions de la Coupe Stanley, elle ne lui a pas dit oui tout de suite.

Je lui ai dit que j’allais lui revenir. J’ai des responsabilités au travail et avec ma famille. Nous commençons la saison de hockey à Concordia après un an et demi sans jouer. Je devais être certaine que mon équipe allait pouvoir continuer sans moi pour cette semaine-là. Et ma femme, Caroline Ouellet, qui est très fière de moi, s’occupe de nos deux petites filles seules à la maison.

Caroline Ouellette, Julie Chu et leur enfant Liv

Caroline Ouellette, Julie Chu et leur enfant Liv

Photo : Twitter / Shannon Miller

Jamais elle n’aurait pensé recevoir une telle invitation. Elle remarque un changement de mentalité depuis quelques années dans la Ligue nationale de hockey.

C’est vraiment très encourageant depuis quelques années de voir autant de joueuses de hockey qui travaillent maintenant avec des équipes dans la LNH et qui ont des rôles importants au sein du département des opérations. Je crois que ces femmes m’ont fait réaliser que c’était possible. Pour moi, de travailler comme entraîneuse pour une université était le plus haut niveau possible pour une femme.

Une citation de :Julie Chu

L'entraîneuse américaine croit que ce mélange de savoir entre les deux sexes ne sera que bénéfique pour le succès d'une organisation. Peut-être que son séjour à Tampa Bay sera précurseur d'une bonne saison pour l'équipe féminine de Concordia?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !