•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’AMA prévient la Russie de ne pas commettre d’obstruction aux mesures antidopage

On peut lire Agence mondiale antidopage sur le mur.

Des bureaux de l'Agence mondiale antidopage à Montréal

Photo : afp via getty images / ERIC THOMAS

Associated Press

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a prévenu la Russie de ne pas commettre d'obstruction pour les tests dans le pays et a demandé que le poste de président de l'agence nationale antidopage, inoccupé depuis un an, soit pourvu le plus rapidement possible.

Le président de l'AMA, Witold Banka, a rencontré le ministre russe des Sports Oleg Matytsin, mercredi, en Turquie, afin de discuter de l'avenir de l'Agence antidopage russe, la RUSADA, toujours suspendue.

Par communiqué, M. Banka a rappelé qu'il était crucial que la RUSADA conserve son indépendance et qu'il ne devait y avoir aucune ingérence des autorités sportives ou de l'État russe dans ses opérations.

Il a ajouté que la nomination du prochain directeur général de l'agence russe devait suivre un processus rigoureux afin de s'assurer que la bonne personne soit embauchée pour cet important poste.

La RUSADA demeure suspendue en raison de camouflages de cas de dopage dans le passé et de manipulation de preuves. La Russie a envoyé des athlètes aux Jeux olympiques de Tokyo sans toutefois que son drapeau ou son hymne y soit représenté. Ses athlètes seront de nouveau rassemblés sous le nom de Représentants du Comité olympique russe aux Jeux d'hiver de Pékin en février.

L'agence russe est sans directeur général depuis que Yuri Ganus a été congédié en août 2020 en raison d'irrégularités financières. Il a souvent critiqué les autorités sportives russes quand il était à la tête de la RUSADA. Il prétend que les preuves contre lui ont été falsifiées.

L'AMA assure que le poste vacant a été abordé pendant la réunion avec Oleg Matytsin et demeure une condition pour lever la suspension de la RUSADA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !