•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pelé a quitté les soins intensifs

Il sourit et regarde devant.

Pelé

Photo : Xavi Torrent

Agence France-Presse

Pelé, légende brésilienne du soccer, a quitté l’unité de soins intensifs de l’hôpital de Sao Paulo, où il se remet de l’ablation d’une tumeur « suspecte » au côlon, selon le dernier bulletin médical publié mardi.

Le patient Edson Arantes do Nascimento présente une bonne condition clinique et a quitté l’unité de thérapie intensive. Il restera en convalescence dans une chambre, a expliqué l’Hôpital Albert-Einstein, où le triple champion du monde de 80 ans a été admis le 31 août.

Je suis plus joyeux chaque jour, prêt à jouer 90 minutes, plus les prolongations. Nous nous retrouverons bientôt, a écrit Pelé sur Instagram en remerciant ses admirateurs pour les milliers de messages d’affection reçus depuis son hospitalisation.

Ce message a été illustré d’une photo de lui, souriant, les deux poings levés, même si l’octogénaire semble fatigué, les yeux lourds.

Lundi soir, l’une de ses filles, Kely Nascimento, avait déjà indiqué – également sur Instagram – que son père était prêt à quitter les soins intensifs et à rentrer chez lui bientôt.

Il est fort et têtu, et avec le soutien et les soins de la brillante équipe [de l’hôpital] Einstein et tout l’amour, l’énergie et la lumière que le monde entier envoie, il s’en sortira, avait-elle ajouté dans son message.

Pelé a été opéré le 4 septembre d’une tumeur suspecte au côlon, découverte lors d’examens de routine.

Sa santé a été chancelante ces dernières années avec plusieurs hospitalisations.

La dernière remonte à avril 2019, à Paris, en raison d’une infection urinaire sévère. De retour au Brésil, il s’était fait retirer un calcul rénal.

Seul joueur à avoir remporté trois fois la Coupe du monde (1958, 1962 et 1970), Pelé a inscrit 1281 buts en 1363 matchs.

Bandeau consultez Tellement soccer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !