•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hugo Houle le plus rapide lors des Championnats canadiens de cyclisme

L'Albertaine Alison Jackson a gagné le contre-la-montre.

Il sourit en entrevue devant des cônes oranges.

Hugo Houle

Photo : Radio-Canada / Étienne Bruyère

Michel Chabot

Hugo Houle a remporté le contre-la-montre aux Championnats canadiens sur route avec panache vendredi, à Saint-Prosper, en Beauce.

Il a parcouru les 34 kilomètres en 41 min 48 s 247/1000 pour devancer l'Albertain Alec Cowan par 1:39.

L'Ontarien Derek Gee a fini 3e avec un retard de 1:45.

Le champion aussi en 2015, entouré de plusieurs proches venus l’encourager, a accueilli ce nouveau triomphe avec fierté et émotion.

Je l’avais dans ma tête celle-là, je voulais gagner et c’est réussi, a-t-il déclaré quelques instants après sa victoire. C’est tout le temps le fun d’avoir le maillot canadien en Europe, dans nos équipes professionnelles, surtout avec Premier Tech. Je voulais gagner le maillot pour eux et pour mon frère aussi, a-t-il ajouté avant quelques sanglots.

Le cycliste de Sainte-Perpétue honorait avec cette victoire la mémoire de son frère Pierrick, mort tragiquement en 2012 quand il a été happé par un chauffard pendant qu’il courait.

Une imbattable performance

Sur la route, l’athlète de 30 ans a été souverain même s’il a avoué être nerveux et ressentir de la pression au départ. Mais il a pu pousser avec la puissance maximale dont il se sentait capable.

J’étais 100 % sur ma cible, 390 watts. C’était le plan de match. Après, on ne sait jamais comment les jambes réagissent. J’étais attendu, donc il fallait répondre. Si je n’avais pas gagné, le monde se serait demandé pourquoi, donc il fallait livrer la performance.

Seul membre du World Tour lors de cette épreuve, Houle était trop fort pour ses rivaux et sa victoire lui semblait acquise dès la mi-course.

Au demi-tour j’avais déjà rattrapé Adam Roberge (4e), ce qui me donnait une minute d’avance. Je voyais que les trois ou quatre coureurs devant n’avaient pas d’écart significatif, alors je savais que j’étais dans le temps.

Après 10 ans dans les plus hautes sphères de son sport, il accorde encore une grande importance à ce titre national, après avoir pris le 13e rang du contre-la-montre des Jeux de Tokyo, il y a un mois.

Je ne gagne pas souvent, alors je voulais tout donner aujourd’hui. On n’a pas souvent la chance de faire les Championnats canadiens.

Une citation de :Hugo Houle

La dernière fois c’était en 2016 à Gatineau. Cette fois-là, j’avais fini 4e même si la puissance était beaucoup plus élevée qu’aujourd’hui. Maintenant je me sens mieux, je vais pouvoir courir plus tranquille demain vu que je n’ai pas manqué mon coup, a-t-il ajouté.

Samedi, Houle prendra part à la course sur route, longue de 198 kilomètres avec départ et arrivée à Saint-Georges. Et il rêve à une autre réussite même s’il se méfie de ses deux amis, Guillaume Boivin et Antoine Duchesne, également membres d’équipes du World Tour.

Guillaume est très en forme cette année, a-t-il indiqué. Aux Olympiques, il était costaud et même au Benelux. Antoine aussi, il a déjà gagné et il est rusé. Et il y a plein de coureurs qui veulent nous battre.

Je n’ai jamais eu de succès sur la route chez les élites, mais je vais me coucher tôt ce soir et je vais réessayer demain aussi.

Son départ d’Astana

Le Québécois se joindra à une nouvelle équipe en 2022, comme nous l’apprenait Simon Drouin de La Presse vendredi matin. Houle a en effet annoncé qu’il suivra Premier Tech qui a récemment annoncé la fin de son partenariat avec Astana.

Il n’y a pas de panique, je serai dans le peloton du World Tour l’année prochaine et pour les années à venir pour atteindre de nouveaux objectifs et aller encore plus haut.

Premier Tech, une multinationale dont le siège social est situé à Rivière-du-Loup et qui se spécialise notamment dans les produits d'horticulture, dans le traitement des eaux et dans l’emballage, devrait annoncer ses plans bientôt.

Houle connaît ce que l’avenir lui réserve, mais il s’est contenté de faire un clin d’œil en hochant de la tête pour confirmer qu’il sait avec qui sa carrière se poursuivra.

Le titre à Alison Jackson

L'Albertaine Alison Jackson s’est imposée au terme des 28 kilomètres avec un chrono de 39:58,436 pour devancer par 44 secondes Marie-Soleil Blais.

Je me suis beaucoup reposée depuis mon retour d’Europe afin d’être au sommet de ma forme, a dit la cycliste de Liv Racing. Je l’ai senti dans mes jambes et j’ai poussé.

Jackson a atteint deux fois le podium en 2021 sur le World Tour, dont une victoire d’étape au Simac Ladies Tour, aux Pays-Bas, en août. À 32 ans, elle connaît les meilleurs moments de sa carrière.

Ç’a été une bonne saison pour moi et nous avons encore beaucoup de courses en Europe jusqu’à la fin octobre. J’espère que cet élan me permettra d’atteindre mes buts cette année.

Une citation de :Alison Jackson

Jackson se réjouit également du fait que cette victoire en terre beauceronne lui permettra d’arborer l’unifolié avec fierté le mois prochain.

Je suis vraiment emballée et j’aurai un contre-la-montre en Grande-Bretagne, en octobre, où nous pourrons voir la feuille d’érable.

De son côté, Marie-Soleil Blais était inconsolable après avoir fini avec une très respectable deuxième place. Sans contrat cette année, elle visait absolument la victoire.

Je suis quand même fière de moi, mais j’aurais aimé avoir ce titre-là à ajouter à mon curriculum vitae dans le but de pouvoir négocier un contrat pour l’année prochaine. Il reste dimanche qui sera aussi une belle occasion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !