•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travailler avec les enfants : le prochain rôle de Meaghan Benfeito

Meaghan Benfeito sourit devant un mur de brique.

Meaghan Benfeito tout sourire lors de sa première visite au Centre de pédiatrie sociale à Laval.

Photo : Gracieuseté de la journaliste Geneviève Tardif

Geneviève Tardif

La plongeuse le dit elle-même : « Je pense aux autres avant de penser à moi! »

C’est une des raisons qui l’a poussé à accepter sans hésitation le rôle de marraine d’honneur pour les 10 ans du Centre de pédiatrie sociale de Laval.

J’aime ça parce que c’est des enfants. Je viens d’une grosse famille portugaise avec plein de cousins et cousines. J’aime les voir réussir et les aider. C’était une offre que je ne pouvais pas refuser, a-t-elle mentionné tout sourire.

À la suite de sa 13e position au 10 m à Tokyo, l'athlète de 32 ans a décidé de prendre une pause de la compétition jusqu’au mois de janvier pour penser à son avenir. Bien qu'il n'est pas question pour elle d'être aux Jeux de Paris en 2024, elle ne met pas une croix sur les prochaines compétitions en Coupe du monde.

Travailler avec les enfants l’intéresse beaucoup, et elle le répète depuis plusieurs années. Ses deux sœurs sont éducatrices à la petite enfance et ont d’ailleurs un rêve en commun : celui d’ouvrir une garderie.

La femme porte son bébé dans ses bras.

Meaghan Benfeito rencontre une mère et son bébé devant le Centre de pédiatrie sociale à Laval.

Photo : Gracieuseté de la journaliste Geneviève Tardif

S’il y a une chose que je changerais dans ma carrière, c’est de ne pas être restée à l’école. Je n’étais pas capable de mettre autant d’énergie dans mon sport et mes études. J’ai hâte de retourner à l’école.

Une citation de :Meaghan Benfeito

En tant que marraine du centre, elle pourra offrir une meilleure visibilité à l'organisme qui souhaite s’agrandir, mais elle pourra aussi être un modèle et inspirer les jeunes qui le fréquentent.

Meaghan Benfeito prend une photo en compagnie de deux jeunes filles.

Meaghan Benfeito entourée de jeunes filles au Centre de pédiatrie sociale à Laval.

Photo : Gracieuseté de la journaliste Geneviève Tardif

C’est de montrer aux enfants l’importance de la persévérance et de la résilience. Je crois que j’en ai fait preuve au cours de la dernière année. De montrer aussi aux enfants que c’est important d’avoir des rêves. Si tu travailles fort, tu peux y arriver.

Une citation de :Meaghan Benfeito

L’athlète olympique avait les yeux pleins d’étoiles lors de sa visite à l'organisme. Elle souhaite prendre un peu de temps avant de commencer ou non un nouveau chapitre de sa carrière. À la blague, le Centre de pédiatrie sociale lui a offert la possibilité d'y effectuer un stage. Qui sait où son rôle de marraine la mènera?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !