•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tom Brady veut une autre bague du Super Bowl

L'homme coiffé d'une casquette sourit à pleines dents.

Tom Brady

Photo : Getty Images / Mike Ehrmann

Agence France-Presse

Avec sept victoires au Super Bowl, il est le meilleur joueur de l’histoire du football américain, mais à 44 ans, Tom Brady n'est nullement rassasié. Il s'apprête à écrire jeudi un nouveau chapitre d'une carrière qui défie le temps, avec ses Buccaneers, qui ouvrent la saison de la NFL contre les Cowboys de Dallas.

En février, Brady avait mené Tampa Bay au titre. Il avait encore étincelé, brisant la défense de Kansas City et se moquant du quart-arrière d'en face, Patrick Mahomes, pourtant appelé à dominer depuis le sacre obtenu de ses mains magiques un an plus tôt.

Voilà presque 20 ans que Brady martyrise et transperce les défenses adverses et collectionne les bagues de champion.

Sa carrière a démarré le 23 septembre 2001 lorsqu'il a remplacé au pied levé le quart Drew Bledsoe, blessé, dans un match contre les Jets de New York. Personne n'imaginait alors que cela marquerait le début de la dynastie des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Brady avait conservé le statut de titulaire pour le reste de la saison, qui s'est achevée par son premier Super Bowl.

Tom Brady

Tom Brady

Photo : Getty Images / Maddie Meyer

Deux décennies plus tard, le joueur est toujours là, performant, et couronné de succès. Une longévité extraordinaire dans un sport professionnel parmi les plus destructeurs, où la durée moyenne d'une carrière de n'est que d'environ trois ans et quatre mois.

Après 19 ans et 6 titres avec les Pats, Brady a quitté le nord-est du pays pour descendre dans la pointe sud floridienne. Et, bien aidé par le renfort de Rob Gronkowski, sorti de la retraite après l'avoir longtemps accompagné en Nouvelle-Angleterre, il a dirigé Tampa Bay à une victoire surprise de 31-9 au Super Bowl.

Beaucoup se sont demandé si c'était la plus grande réussite d'une carrière qui n'en manque pas et compte une multitude de records présumés imbattables. Car le parcours a été semé d'embûches au milieu de la pandémie de COVID-19. Le manque entraînements a rendu plus difficile son intégration dans sa nouvelle équipe.

Il a apporté une mentalité de gagnant à un groupe certes talentueux, mais qui ne savait pas comment gagner, résume l'entraîneur des Bucs, Bruce Arians. Surtout que Brady a joué la saison sur une jambe en raison de douleurs à un ligament d'un genou.

N'étant pas du genre à regarder dans le rétroviseur, Brady est résolument tourné vers son nouveau défi, qui reste le même : ajouter un Super Bowl à sa collection.

Nous avons eu la chance de conserver tout l'effectif de la saison passée. Nous misons sur la continuité, nous avons beaucoup de choses à réaliser, en nous appuyant sur une plus grande expérience collective, a-t-il dit.

Aussi bons que nous ayons été la saison dernière, il me tarde de voir à quel point on pourra l'être cette saison, a-t-il ajouté.

Brady estime que la marge de progression est grande pour une équipe qui a terminé 2e de sa division derrière les Saints de La Nouvelle-Orléans avec 11 victoires et 5 défaites avant de briller pendant les éliminatoires.

Ce n'est pas comme si nous avions gagné tous nos matchs. Nous avons dû lutter de nombreuses fois. Nous pouvons nous améliorer dans beaucoup de domaines, a mentionné Brady, comme un message à la concurrence, qui sera d'abord incarnée par les Chiefs de Kansas City.

Les deux quarts-arrières les plus talentueux de la NFL : (g)Tom Brady avec les Buccaneers de Tampa Bay et (d)Patrick Mahomes avec les Chiefs de Kansas City

Les deux quarts-arrières les plus talentueux de la NFL : (g)Tom Brady avec les Buccaneers de Tampa Bay et (d)Patrick Mahomes avec les Chiefs de Kansas City.

Photo : Getty Images / Douglas P. DeFelice // David Eulitt

Revanchards, les Chiefs ont renforcé leur ligne offensive autour de Mahomes en recrutant Joe Thuney et Kyle Long. Cela en fait des favoris crédibles.

Cette saison sera en outre l'occasion de découvrir les premiers pas de jeunes quarts, dont Trevor Lawrence, choisi en première position du repêchage par les Jaguars de Jacksonville, et Zach Wilson, qui tentera de faire des Jets de New York une équipe compétitive.

Enfin, le public sera de retour. Les nouveaux protocoles contre la COVID-19 encouragent les joueurs à se faire vacciner. Les récalcitrants sont soumis à des règles plus strictes et à des tests plus fréquents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !