•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De retour en F1, Alexander Albon remplacera George Russell chez Williams

Les bras croisés et les écouteurs aux oreilles, il regarde devant lui.

Alexander Albon

Photo : Getty Images / Mark Thompson

La Presse canadienne

Alexander Albon sera de retour en formule 1 la saison prochaine, après avoir accepté l'offre de l'équipe Williams pour combler la perte du Britannique George Russell.

Williams a du même souffle confirmé que le pilote thaïlandais de 25 ans sera le coéquipier du Torontois Nicholas Latifi.

Je suis très content et j'ai hâte de revenir en F1 en 2022. Quand tu dois quitter la série pendant un an, tu ne sais jamais si tu vas y revenir. Je suis très reconnaissant envers Red Bull et Williams d'avoir cru en moi et de m'avoir permis à retourner sur la grille, a mentionné Albon par voie de communiqué.

Il agit à titre de pilote d'essai et réserviste pour Red Bull cette saison, en plus d'avoir pris part au championnat DTM.

Il est donc de retour en F1 après avoir piloté pour Toro Rosso en 2019 et avoir été promu dans l'équipe Red Bull en 2020. Albon a atteint le podium au Grand Prix de Toscane en septembre 2020 et à celui de Bahreïn en novembre de la même année.

Il remplacera Russell, qui a accepté plus tôt cette semaine l'offre de Mercedes.

Pour sa part, Latifi pilotera en F1 pour une troisième saison de suite. Il a inscrit ses premiers points au Grand Prix de Hongrie cette saison, avant d'en ajouter d'autres récemment au Grand Prix de Belgique.

Je suis heureux de pouvoir poursuivre mon partenariat avec Williams pendant une autre saison en raison des nouvelles règles qui entreront en vigueur, mais aussi parce que l'équipe est en voie de redevenir compétitive, a dit le Canadien de 26 ans.

La saison de F1 se poursuivra ce week-end avec la tenue du Grand Prix d'Italie à Monza.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !