•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pelé hospitalisé depuis six jours

Il sourit et regarde devant.

Pelé

Photo : Xavi Torrent

Agence France-Presse

Le Brésilien Pelé, légende vivante du soccer, est hospitalisé depuis six jours à Sao Paulo en raison de problèmes de santé apparus lors d'examens de routine, ont annoncé lundi plusieurs médias locaux.

D'après le site d'informations G1, le roi Pelé, 80 ans, n'a pas quitté l'Hôpital Albert-Einstein depuis le 31 août.

Ce jour-là, le triple champion du monde avait publié un message sur les réseaux sociaux pour assurer qu'il était en bonne santé et démentant des rumeurs selon lesquelles il aurait perdu connaissance.

Je suis allé à l'hôpital pour des examens de routine que je n'avais pas pu effectuer avant à cause de la pandémie, avait-il expliqué, sans préciser qu'il restait hospitalisé.

Plusieurs médias brésiliens ont fait état de problèmes de santé découverts lors de ces examens, ce qui aurait entraîné une hospitalisation prolongée.

Dès que les médecins auront terminé tous les examens, nous publierons un communiqué, a dit à l'AFP un membre de l'entourage de Pelé.

L'Hôpital Albert-Einstein a pour sa part déclaré ne pas avoir d'informations au sujet de l'hospitalisation de l'ancien joueur de soccer et de son état de santé.

Pelé, de son vrai nom Edson Arantes do Nascimento, a été de santé fragile ces dernières années avec plusieurs hospitalisations.

La dernière remonte à avril 2019, à Paris, à cause d'une infection urinaire sévère. De retour au Brésil, il s'était vu retirer un calcul rénal.

Fin 2014, Pelé avait déjà été victime d'une grave infection urinaire et placé aux soins intensifs et sous dialyse.

Il est aussi diminué par des problèmes aux hanches et se déplaçait avec un déambulateur lors de ses dernières apparitions publiques.

En février 2020, Pelé avait tenu à rassurer ses admirateurs sur sa santé mentale, après des propos de son fils Edinho affirmant qu'il vivait reclus et souffrait d'une certaine forme de dépression.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !