•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Primo Roglic s’offre un troisième Tour d’Espagne

Primoz Roglic soulève son vélo à bout de bras pour célébrer sa troisième victoire d'affilée au Tour d'Espagne.

Primoz Roglic, pour la troisième fois d'affilée vainqueur du Tour d'Espagne

Photo : Getty Images / MIGUEL RIOPA

Agence France-Presse

Vainqueur du contre-la-montre final dimanche à Saint-Jacques-de-Compostelle, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a écrasé la concurrence et a remporté son troisième Tour d'Espagne d'affilée.

Roglic s'est imposé dimanche dans l'ultime étape du Tour d'Espagne, un contre-la-montre, avec une avance écrasante de 4 minutes et 42 secondes sur l'Espagnol Enric Mas (Movistar), 9e au chrono.

Il s'agit du plus gros écart entre le vainqueur et deuxième en 24 ans. En 1997, Alex Zülle l'avait emporté avec 5:07 d'avance sur Fernando Escartin.

L'intouchable cycliste slovène a célébré sa victoire en revêtant un tee-shirt Trioglic en compagnie de tous ses équipiers.

Dans le contre-la-montre final, Roglic a délogé Magnus Cort Nielsen (Educaton First), qui a longtemps tenu le meilleur chrono dimanche lors de la 21e étape entre Padron et Saint-Jacques-de-Compostelle avant l'effort du Slovène, plus rapide de 14 secondes.

C'est incroyable, c'est fou. Des fois, tu gagnes de beaucoup, des fois, d'un rien. Mais tant que tu gagnes, c'est toujours aussi beau, a réagi le champion slovène à l'arrivée.

Roglic est devenu le troisième athlète à remporter la Vuelta trois ans de suite après le Suisse Tony Rominger (1992, 1993, 1994) et l'Espagnol Roberto Heras (2003, 2004, 2005).

Il n'est plus qu'à une victoire du record de titres de Roberto Heras (4) dont le dernier couronnement, en 2005, avait été entaché d'un contrôle positif à l'EPO postérieurement invalidé, car jugé frauduleux.

Roglic est toujours sur la lancée de sa performance de la fin juillet au pied du mont Fuji, quand il avait décroché la médaille d'or olympique à l'épreuve du contre-la-montre.

Primoz Roglic tient de sa main gauche la médaille d'or des JO de Tokyo.

Primoz Roglic médaillé d'or à Tokyo

Photo : Getty Images / GREG BAKER

Il a pris sa revanche sur le mauvais sort durant le Tour de France qu'il avait dû abandonner en raison d'une mauvaise chute dès la 8e étape.

Dimanche, le Canadien James Piccoli (Israël Start-Up Nation) a fini 113e à 6:22. Au classement général final, le Montréalais se classe 86e (+3h52:52).

Au Tour d'Espagne féminin

Au terme de la dernière étape du Tour d'Espagne féminin, dimanche, Annemiek van Vleuten (Movistar) a terminé au premier rang du classement général.

C'est Lotte Kopecky (Liv Racing) qui a remporté la victoire, dimanche, à Saint-Jacques-de-Compostelle, dans l'ultime étape du Tour. La cycliste belge a tout juste devancé l'Italienne Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo) au terme d'une échappée à deux.

Anna Henderson (Jumbo_Visma) a complété le podium.

Derrière le sprint d'arrivée, Van Vleuten a fini sagement dans le peloton pour remporter ce Tour d'Espagne, avec 1:34 d'avance sur Marlen Reusser (Ale BTC Ljubjana).

La Québécoise Karol-Ann Canuel (Team SD Worx) a pris le 42e rang à 32 secondes de la gagnante, juste derrière sa compatriote Alison Jackson (Liv Racing), à 32 secondes de la gagnante.

La meilleure Canadienne a été Holly Henry (Instafund Racing) avec une 27e place.

Leah Kirchmann (Team DSM) a fini 69e (+7:49). Isabella Bertold (Instafund Racing) a terminé l'étape au 98e rang (+16:51).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !