•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Alouettes s’amusent contre le Rouge et Noir

Il serre la main de son quart-arrière pour célébrer le touché.

Eugene Lewis (à droite) a capté deux passes de touché contre Ottawa.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

La Presse canadienne

Khari Jones souhaitait que sa troupe se remette à jouer avec confiance. Elle l'a fait. Les Alouettes de Montréal ont inscrit trois touchés en première demie seulement, ont marqué des points au troisième quart pour la première fois de la saison et se sont imposés 51-29 contre le Rouge et Noir d'Ottawa, à la Place TD.

C'est la première fois en 11 ans que les Alouettes inscrivent plus de 50 points. Mais au lieu de s'incliner 54-51 en prolongation, comme le 1er juillet 2010, ils ont cette fois humilié leurs adversaires.

Vernon Adams fils, abattu à la suite de sa deuxième contre-performance de suite la semaine dernière, a réagi de belle façon avec quatre passes de touché pour égaler un sommet personnel. La défense est venue mettre un point d'exclamation en réalisant un retour d'interception de 74 verges pour inscrire un majeur dans cette rencontre au cours de laquelle le Rouge et Noir (1-3) n'a jamais été dans le coup.

Eugene Lewis et Jake Wieneke ont inscrit deux touchés chacun après des passes d'Adams. Les deux hommes ont d'ailleurs terminé la rencontre avec plus de 100 verges de gains, une première pour les Alouettes cette saison.

William Stanback est aussi sorti de sa torpeur avec un deuxième match de plus de 100 verges de gain par la course cette saison. Une performance bienvenue qui a grandement aidé Adams.

Patrick Levels a ajouté au pointage avec son interception sur une passe impardonnable de Dominique Davis au quatrième quart. Le joueur de ligne défensive Almondo Sewell, utilisé en attaque à la porte des buts, a inscrit un touché en fin de match

David Côté a complété la marque avec des placements de 27 et 16 verges. S'il y a un point négatif à relever de cette rencontre, il faut regarder du côté des deux placements ratés de Côté, sur 50 et 41 verges, en plus de la transformation (32 verges) sur le touché de Sewell, cependant réussie à la reprise après une pénalité. Mais dans un match comme celui-là, c'est plus facilement pardonné.

Les Alouettes (2-2) ont été si efficaces que le botteur Joseph Zema n'a effectué son premier dégagement qu'avec 1 min 29 s à faire.

La réplique du Rouge et Noir est venue des deux touchés de Daniel Petermann et celui de Davis. Deux de ces touchés ont été réussis tard au quatrième quart, avec le match déjà bien hors de portée du Rouge et Noir. Lewis Ward a ajouté des placements de 31 et 40 verges. Matthew Shiltz, inséré pour une série, a donné un touché de sûreté en étant rejoint dans sa zone des buts par Praise Martin-Oguike.

Shiltz est revenu dans le match pour la dernière séquence à l'attaque des visiteurs.

Matt Nichols a amorcé le match derrière le centre des Ottaviens, mais il a rapidement cédé sa place à Davis, qui n'a guère fait mieux. La saison risque d'être longue dans la capitale fédérale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !