•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kim Boutin et Steven Dubois demeurent champions nationaux

Ils prennent la pose avec leurs médailles et leurs plaques.

Steven Dubois et Kim Boutin

Photo : Patinage de vitesse Canada

Radio-Canada

Kim Boutin et Steven Dubois ont tous deux défendu leur titre avec brio aux Championnats canadiens de patinage de vitesse sur courte piste. Ils ont conclu leur journée de dimanche avec la victoire au classement général.

Boutin avait déjà une main sur le titre après la journée de samedi, puisqu’elle avait déjà récolté le maximum de 40 000 points avec ses victoires aux 500 et 1000 m. Le classement général est établi en fonction des deux meilleurs résultats des athlètes dans chacune de leurs deux meilleures distances.

Il y a trois mois, j’avais beaucoup de misère à être sur la glace et à être heureuse, a souligné, visiblement émue, celle qui avait pris une pause en février dernier avant les mondiaux. Il y a un gros processus derrière tout ça. Vraiment, aujourd’hui, je suis capable de dire que je suis vraiment fière de ce que j’ai fait. C’est un gros cheminement personnel que j’ai fait, et je suis entourée de très bonnes personnes.

Courtney Sarault a gagné les deux dernières finales du jour, soit les troisièmes courses de 500 et de 1500 m.

Dubois, de son côté, a tenu bon au 1er rang du classement avec une 2e place au 500 m, gagnée par William Dandjinou, et une victoire au 1500 m. Il a conclu le week-end avec 38 000 points.

Je n’avais plus vraiment d’enjeu [au 1500 m pour le titre canadien], mais il fallait que je me classe pour mes places en Coupe du monde, et je devais gagner cette course-là, a indiqué Dubois. Je n’étais pas sûr d’être motivé, mais je me suis dit que j’allais trouver un moyen de me mettre au défi sur le plan tactique pour vraiment apprendre de la course et pouvoir la reproduire en Coupe du monde.

Sarault (34 000) et Florence Brunelle (30 496) ainsi que Pascal Dion (34 400) et Jordan Pierre-Gilles (27 920) ont complété les podiums, qui donnent un accès automatique à l'équipe de la prochaine saison de la Coupe du monde.

Honnêtement, je crois sincèrement qu’on pourrait être top 3 au monde en ce moment, a soutenu Kim Boutin. Ce sont des filles qui ont du guts, des filles avec lesquelles je peux pratiquer tellement de choses à l’entraînement et de qui je peux apprendre.

Les athlètes se concentreront désormais sur la première étape de la Coupe du monde, qui sera présentée à Pékin, en Chine, du 21 au 24 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !