•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kim Boutin et Pascal Dion, les références au 1000 m en courte piste

Elle tape des mains de joie.

Kim Boutin

Photo : La Presse canadienne / Peter Mccabe

Radio-Canada

Pascal Dion et Kim Boutin ont remporté le troisième et dernier 1000 m des Championnats canadiens de patinage de vitesse sur courte piste, à l'aréna Maurice-Richard, samedi.

Boutin a très bien travaillé dans les neuf tours de piste et l'a emporté en 1:29,188.

C'était une deuxième victoire d'affilée sur cette distance après celle de mercredi. Elle a cette fois devancé en finale la Néo-Brunswickoise Courtney Sarault (1:29,259) et la Québécoise Alyson Charles (1:29,499).

Je me suis bien sentie, a dit Boutin au micro de Radio-Canada. Rester deuxième en finale et voir comment Courtney allait terminer la course, c’était pour moi un beau défi. Je voulais voir comment je pouvais patiner en deuxième place.

Ça a été un bel objectif d’atteint, donc je suis quand même contente de ce que j’ai fait aujourd’hui.

Pour pouvoir battre Sarault, elle a utilisé un truc de son adversaire.

Je riais avec Courtney parce que j’ai protégé ma position de la même façon qu’elle tourne en patins de hockey, donc on rit beaucoup de ça, car elle a un background en hockey. Et elle m’a beaucoup aidé à tourner à deux patins. Pour moi, c’était comme un petit clin d’œil. Merci de ton conseil!

Grâce à ses deux victoires et sa récolte de 20 000 points dans cette distance, Boutin est championne canadienne du 1000 m. La Sherbrookoise a aussi mis la main sur le titre au 500 m à la suite des courses de mercredi.

Kim Boutin

Kim Boutin

Photo : Radio-Canada / Étienne Bruyère

Dion évite le chaos et l'emporte

Dans le volet masculin, Pascal Dion a parcouru le 1000 m en 1:25,611. Il a devancé de justesse Steven Dubois (1:25,634), ralenti par une chute collective, et Alphonse Ouimette (1:26,876).

J’ai coursé un petit peu plus en avant, a expliqué Dion à Radio-Canada. Quand je me suis ramassé en avant, je pense qu’il y a eu beaucoup d’accrochages en arrière, des chutes. Donc, je n’ai pas eu vraiment connaissance de ça. J’étais confiant de ma stratégie, j’étais en avant, et puis ça a rapporté.

Le Montréalais a patiné en tête pendant la majeure partie de la finale et a pu éviter une collision entre Maxime Laoun et Jordan Pierre-Gilles.

Dubois a perdu un peu de vitesse en raison de la collision. Il a bien tenté de revenir sur Dion depuis l'arrière du peloton, mais il a résisté dans le dernier tour.

Je l’ai senti revenir, je l’ai même vu, a admis Dion. J’ai même fait des petits tracés défensifs pour garder ma première position. C’est dur de rattraper du temps perdu dans le dernier tour. D’être en avant, ça enlève justement cet obstacle.

Sa première place de samedi a permis à Dion d'accéder au podium pour la troisième fois dans cette distance. Il avait fini 2e derrière Dubois, couronné champion canadien du 1000 m cette saison, dans les deux premières courses.

Les Championnats canadiens se poursuivent dimanche avec le troisième 500 m et le troisième 1500 m.

Avec les informations de Philippe Crépeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !