•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bobeuse Kaillie Humphries pourrait rater les Jeux de Pékin

Chargement de l’image

Kaillie Humphries

Photo : @BobsledKaillie/twitter

La Presse canadienne

La championne du monde en titre de bobsleigh Kaillie Humphries pourrait rater les Jeux olympiques de Pékin en 2022. Elle a demandé au Comité international olympique (CIO) de lui permettre d'y participer sans passeport américain.

Humphries représente les États-Unis depuis deux saisons, mais n'a toujours pas la citoyenneté américaine, ce qui est habituellement un critère pour représenter un pays aux Jeux olympiques. Elle a été informée par plusieurs agences gouvernementales qu'il est peu probable qu'elle reçoive son passeport avant 2023. Le processus aurait été compliqué et retardé par son divorce contentieux avec l'équipe nationale du Canada.

Humphries, qui célébrera son 36e anniversaire de naissance en septembre, aurait été possiblement la favorite pour l'or à Pékin dans les deux épreuves féminines, le bob à deux, ainsi que la nouvelle épreuve de bob monoplace.

Le temps commence à lui manquer pour trouver une solution, qui devra possiblement venir du CIO à ce point-ci.

C'est une décision qui n'a rien à voir avec moi, a dit Humphries en entrevue avec l'Associated Press. Mon désir et ma volonté ne changeront rien. Ce n'est pas entre mes mains si je peux obtenir la citoyenneté à temps ou si je peux recevoir une exemption pour me permettre de porter les couleurs de l'équipe américaine. C'est difficile à accepter, surtout quand vous savez ce que les Olympiques signifient et représentent.

Elle a demandé un appel auprès du CIO concernant la règle 41 de la Charte olympique, qui affirme que tout compétiteur aux Jeux doit avoir la citoyenneté. Elle note également que le comité exécutif du CIO peut intervenir dans certains cas concernant les problèmes liés à la nationalité.

Le CIO a confirmé vendredi être au courant de la situation et avoir des discussions à ce sujet avec le Comité olympique et paralympique américain (USOPC) et la Fédération internationale de bobsleigh et skeleton.

La Fédération américaine de bobsleigh et de skeleton et le Comité olympique américain tentent également de trouver des solutions pour permettre à Humphries de participer aux Jeux de Pékin. Elle a ajouté que la Fédération internationale de bobsleigh appuyait aussi sa cause.

Humphries possède toujours la citoyenneté canadienne, mais elle habite maintenant à San Diego, possède une carte de résidente et est mariée à un Américain. Elle a gagné le droit de représenter les États-Unis en septembre 2019 à la suite d'une longue dispute avec les dirigeants du bobsleigh canadien concernant des accusations de harcèlement verbal et psychologique.

Humphries a gagné trois médailles olympiques, dont deux d'or, pour le Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !