•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québécois Rodrigue Gilbert, légende des Rangers de New York, est décédé

Devant Mark Messier, il offre un sourire chaleureux, en tenant fermement son bâton.

Rodrigue Gilbert, en 1994, lors d'un événement réunissant les légendes des Rangers de New York.

Photo : AP / Mark Lennihan

La Presse canadienne

Le Québécois Rodrigue Gilbert, membre du Temple de la renommée et légendaire ailier des Rangers de New York, est décédé à l'âge de 80 ans.

L'équipe en a fait l'annonce dans un communiqué publié dimanche.

Né à Montréal en 1941, Gilbert a passé l'entièreté de sa carrière de 18 saisons dans l'organisation new-yorkaise.

Son numéro 7 est le premier à avoir été retiré par les Rangers en 1979.

Je suis profondément attristé du décès de Rod Gilbert, un des plus grands joueurs de l'histoire de l'organisation et un des meilleurs ambassadeurs que le hockey a connus, a affirmé James Dolan, président de Madison Square Garden Sports Corp.

Tout le monde dans l'organisation des Rangers pleure la perte d'une vraie icône new-yorkaise, a mentionné dans le communiqué le président et directeur général de l'équipe, Chris Drury.

« Le talent remarquable de Rod et sa joie de vivre ont laissé leur marque sur cette ville et le rendaient populaire auprès de tous. »

— Une citation de  Chris Drury

La Ligue nationale de hockey lui a rendu hommage sur ses médias sociaux.

Gilbert a formé un trio redoutable aux côtés de Vic Hadfield et d'un autre Québécois, Jean Ratelle, dans les années 1970.

Surnommé Mr. Ranger, Gilbert a inscrit 1021 points, dont 406 buts, en 1065 matchs de saison.

Sur la scène internationale, il a fait partie de la formation canadienne à la Série du siècle contre l'Union soviétique en 1972.

La carrière de Gilbert a failli prendre fin brusquement en 1960, lorsqu'il a subi une fracture d'une vertèbre après avoir patiné sur un déchet lorsqu'il évoluait à Guelph dans les rangs juniors.

Son retour lui avait plus tard valu le Trophée Bill-Masterton, remis au joueur ayant démontré le plus de persévérance et d'esprit d'équipe.

En 2018, il a assisté au retrait du chandail de Ratelle par l'organisation new-yorkaise aux côtés d'Hadfield.

Lui et un ancien joueur se font une accolade devant un podium au centre de la patinoire.

Rodrigue Gilbert lors d'une cérémonie au Madison Square Garden en 2018

Photo : The Associated Press / Noah K. Murray

Après sa carrière de hockeyeur, il a passé 32 saisons dans l'état-major des Rangers et était reconnu pour son implication dans la communauté.

Un bandeau annonçant le balado de Radio-Canada Sports : Tellement hockey

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !